Les désodorisants pour auto : pas si anodins…

Les désodorisants pour voiture font partie du quotidien de nombreux automobilistes. Mais sont-ils sans danger pour notre santé ?

Vous connaissez certainement le petit sapin à accrocher au rétroviseur, parfum vanille, citron ou noix de coco. Les désodorisants pour voiture font partie du quotidien de nombreux automobilistes. Aujourd’hui, vous trouverez des concurrents à suspendre, à poser ou à clipser. Mais sont-ils vraiment anodins ?

Nous avons demandé à un spécialiste ce qu’il en pensait. Pour le Professeur de toxicologie Alfred Bernard (UCLouvain), ces désodorisants peuvent comporter des risques en cas d’exposition répétée.

Attention aux jeunes passagers !

Le risque majeur serait lié aux allergies… Attention aux jeunes passagers ! "Les jeunes enfants sont les plus vulnérables en ce qui concerne les allergies. Elles se mettent en place durant la petite enfance et se manifestent plus tard, sous forme de rhinite ou d’asthme, il faut être extrêmement prudent. Nos enfants sont beaucoup plus exposés que ne l’étaient nos grands-parents".

Quid des produits naturels ?

La tendance est aussi aux produits naturels, mais attention à ne pas se laisser tromper par la présence d’ingrédients d’origine naturelle poursuit le toxicologue : "C’est le piège de la nature bénéfique, les gens pensent que parce que c’est naturel c’est bon, mais la plupart des allergènes sont d’origine naturelle".

Eviter une exposition chronique

Le risque vient surtout de la fréquence, d’une exposition chronique, et des quantités inhalées. "Vous êtes distrait, vous laissez la boîte ouverte en quittant votre véhicule, la diffusion continue durant la nuit et vous entrez dans le véhicule, vous pouvez avoir des concentrations élevées. Vous ne contrôlez pas les concentrations". Et à cela peut s’ajouter le tabac ou les gaz d’échappement.

Libre à chacun de parfumer son habitacle, mais rappelons que pour rafraîchir, aérer quelques minutes est une solution simple et efficace pour renouveler l’air sans polluer son intérieur !

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK