Le signal de Buizingen n'est toujours pas opérationnel

RTBF
RTBF - © RTBF

Le signal problématique de Buizingen où a eu lieu il y a cinquante jours l'une des pires catastrophes ferroviaires de l'histoire du pays continue de dysfonctionner. Il est actuellement hors service, précise Infrabel.

Le signal H-E. 1 de Buizingen est passé par deux fois du vert au rouge après avoir détecté des anomalies dans le courant du mois de mars dernier. "Il s'agit  de la stricte application du principe de précaution qui régit le réseau ferroviaire belge", a tenu à rappeler Infrabel, le gestionnaire du réseau. Le Soir indiquait dans son édition de jeudi que le signal en question, situé à proximité du lieu de la catastrophe de Buizingen, était "toujours en panne".

Les 11 et 15 mars derniers, le système a détecté des anomalies et s'est mis en mode alerte. Il est donc passé du vert au rouge et non l'inverse comme le prétend le journal. "C'est un système de précaution qui empêche le train de poursuivre sa route", explique Corine Athas, porte-parole d'infrabel. Après immobilisation, les deux trains impliqués avaient alors pris contact avec la cabine de signalisation qui leur avait permis de poursuivre leur route.

"On ignore encore ce qui est à l'origine de ces anomalies détectées par le système. Cela peut être dû aux intempéries comme à la présence d'une cannette sur la voie", ajoute la porte-parole. "Après la deuxième alerte, nous avons mis le système hors service afin de procéder à des tests qui doivent nous permettre de déterminer l'origine exacte des anomalies. Le signal en question n'est plus utilisé actuellement mais le trafic peut se poursuivre par une autre voie", poursuit-elle.

Chaque année, insiste le gestionnaire, "il se produit en Belgique quelques 300 cas semblables d'éléments qui se mettent en alerte par principe de précaution".

 
Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK