Le mot du jour : "Fossé"

Le mot du jour : "Fossé"
Le mot du jour : "Fossé" - © Tous droits réservés

Fossé, fosse creusée en longueur qui sert à délimiter un terrain et faciliter l'écoulement des eaux de pluie. Le fossé peut également avoir un caractère défensif, au pied des remparts, un obstacle physique qui complique la progression de l'assaillant. Au sens figuré, et c'est ce sens qui nous intéresse évidement, le fossé est une divergence de vue profonde. Plus qu'un désaccord, des façons de voir ou penser les choses si différemment que cela en devient inconciliable. Un fossé séparerait donc francophones et flamands en matière de contestation sociale, et ce fossé se creuse affirment en chœur représentants politiques et éditorialistes. Grèves et débrayages seraient donc exclusivement francophones et se heurteraient à un rempart d'incompréhension côté néerlandophone. Un pays, deux cultures. On vérifiera ce midi si les manifestants sont effectivement unilingues ou si quelques courageux nordistes franchissent le Rubicon, comme on saute le fossé. L'emploi du mot fossé a bien pour but de nous alerter. Un fossé infranchissable nous condamne à la guerre ou à la séparation. Finir dans le fossé c’est la sortie de route.

L'emploi du mot fossé au sens figuré, c’est la modernité

Il a fallu attendre le début du XXe siècle pour le voir apparaître, alors que fossé existe depuis le moyen âge (dérivé du latin fossatum, participe passé de fossare, creuser, nous l'avons un temps écrit fosset). Ce fossé qui divise nos communautés est-il une simple perception subjective ou bien s'appuie-t-il sur des éléments tangibles, c'est toute la question. Si le fossé se creuse ce n'est pas qu'une question culturelle mais aussi la conséquence d'investissements qui, dans les prisons, les chemins de fer, les palais de justice, la logistique ou l'économie en général, ont été plus rapides d'un côté que de l'autre. L'histoire de la Belgique se résumerait ainsi à un fossé que les réformes successives de l’Etat approfondissent sous nos yeux. Jusqu'à cet accord dans les prisons, bouclé par le ministre de la justice, approuvé par les représentants du nord, désavoué par ceux du sud. Résoudre un conflit avec les uns par une négociation avec les autres, voici qui ressemble autant à une ornière qu'à un fossé.

Une entreprise hasardeuse peut avoir des conséquences fâcheuses. Traduction dans cet ancien proverbe : au bout du fossé, la culbute.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK