"Le foot belge, c'est le Far West"

Il est plus qu'urgent que les responsables du football belge se regardent dans le miroir. Le temps est venu de protéger le sport roi dans notre pays. Voilà la sonnette d'alarme tirée par le manager du Sporting d'Anderlecht qui s'est confié au magazine "Knack", cette semaine. Morceaux choisis :

 

"Notre football est un bâteau sans capitaine, à la dérive. L'autorité de la fédération n'est plus acceptée. Désolé, mais quand à l'étranger, tu attaques la fédération ou les arbitres, tu reçois de grosses amendes. Chez nous, pas. On vit dans la Far West. Tout est possible et on peut tout faire. Il faut d'urgence que quelqu'un se décide à mettre de l'ordre. De préférence quelqu'un qui est actif dans le football, mais pas associé à un club. Mais honnêtement : je ne vois pas qui pourrait le faire".

"Quand tu dis que tu es belge à l'UEFA, on te regarde d'un drôle d'œil. Il n'y aucun autre pays à l'UEFA qui traîne autant de dossiers que la Belgique. On est responsable du drame du Heysel, de l'arrêt Bosman et de l'affaire Yé. A l'UEFA, on ne rit même plus de nous, nous sommes considérés comme des pestiférés, on nous évite !"

Ambiance, ambiance...

 

Grégory Bayet

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK