Le CDJ a constaté un défaut de vérité dans le lancement d’une séquence de JT de la RTBF

Le Conseil de déontologie journalistique a constaté ce 9 septembre 2020 que le lancement d’une séquence du JT de la RTBF, consacrée aux liens éventuels entre élevages de sangliers non autorisés et peste porcine, et qui évoquait dans ce cadre le cas d’un particulier dont le parc personnel était alors au centre de plusieurs rumeurs de ce genre, contrevenait à l’art. 1 (respect de la vérité) du Code de déontologie. Le CDJ a en effet relevé que le lancement présentait la découverte d’un parc non autorisé dans la zone de confinement comme un fait établi alors qu’il ne l’était pas. Bien que conscient des difficultés inhérentes au travail qui entoure la rédaction des lancements dans un JT, le CDJ, qui n’a retenu aucun autre des griefs (respect de la vérité, vérification, prudence, loyauté, droits des personnes…) mis en avant par le plaignant à l’encontre du reportage, a souligné le rôle majeur de ces lancements dans la perception des faits par le spectateur, rappelant que l’on ne peut attendre de ce dernier qu’il déduise seul et avec certitude à la fin d’une séquence que l’annonce qui en a été faite n’était pas correcte.

L’avis complet du CDJ peut être consulté ici.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK