La Semaine de l'Europe du 12 mai 2013

Les apiculteurs s'inquiètent de l'augmentation du taux de mortalité de leurs abeilles
Les apiculteurs s'inquiètent de l'augmentation du taux de mortalité de leurs abeilles - © Flickr-Scrap Pile

Retour sur les temps forts de l'actualité européenne, interview de Guy Haarscher (professeur de philosophie à l'ULB) sur les valeurs de l'UE, "bousculées" ces derniers temps par la Hongrie, reportage sur l'inquiétude des apiculteurs qui voient une augmentation du taux de mortalité des abeilles.

Actualité de la semaine

L'actualité européenne de la semaine passée en revue par Africa Gordillo. Retour notamment sur une proposition de la Commission qui vise à faciliter l'accès aux comptes bancaires et plus de transparence sur les frais qui y sont liés.

L'invité :  Guy Haarscher

Les valeurs européennes fondamentales sont quelque peu bousculées par le premier ministre hongrois Viktor Orban. Depuis son arrivée au pouvoir en 2010, Viktor Orban s'autorise quelques libertés dans son pays en contradiction avec les valeurs européennes. Mais, ces valeurs, quelles sont-elles? C'est la question qu'Africa Gordillo a posé à Guy Haarscher, professeur de philosophie à l'ULB.

Reportage : surmortalité dans nos ruches

Cela fait 20 ans que les apiculteurs observent une surmortalité dans leurs ruches. Un phénomène inquiétant puisque les abeilles assurent la pollinisation d'au moins 2/3 des espèces cultivées par l'homme. Bref, sans abeilles, pas de fruits ni de légumes dans nos assiettes. Et ce qui renforce cette inquiétude, c'est qu'il n'y a aucune certitude sur l'origine de cette hécatombe. A ce jour, aucune étude ne démontre à 100% la cause de cette surmortalité. Pas de certitude donc mais de fortes présomptions puisque ce phénomène coïncide avec la mise sur le marché d'une nouvelle gamme de pesticides : les néonicotinoïdes.

Des insecticides très performants et dont l'efficacité a été renforcée par leur mode d'application. Ils ne sont plus vraiment pulvérisés mais ils enrobent les semences avant leur mise en terre. La plante sécrète alors le poison tout au long de sa vie... et empoisonne les abeilles. C'est en tout cas ce que pense de nombreux apiculteurs. Mais il a fallu attendre 20 ans pour que la Commission européenne décide finalement de retirer du marché, d'ici la fin de l'année, trois molécules utilisées dans ces pesticides. Un moratoire de deux ans et qui s'appliquera à quatre cultures seulement : le maïs, le colza, le tournesol et le coton.

Mais que se passe-t-il dans nos ruches? Reportage d'Olivier Hanrion

La carte postale : les Petits Chanteurs à la Croix de Bois

Notre carte postale nous vient de France cette semaine. Les Petits Chanteurs à la Croix de Bois sont inquiets : l'inspection du travail a décidé de leur imposer deux jours de repos par semaine au lieu d'un lors de leurs tournées. Une décision qui fait grincer des dents. Reportage à Paris de Charline Van Hoenacker.

La Semaine de l'Europe, tous les dimanches à 8h30 sur La Première

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK