La Région wallonne va aider Mouscron si...

RTBF
RTBF - © RTBF

Après une réunion de quatre heures, la Région wallonne a pris connaissance des éléments entourant "l'affaire Mouscron". André Antoine, Ministre des sports, déclare être prêt à aider les jeunes du Futurosport, à condition d'obtenir des garanties pour l'avenir et la pérennité du club.

"Nous avons eu une réunion de quatre heures qui s'est déroulée dans un climat extrêmement positif", déclare le Ministre des sports, André Antoine, à la sortie de cette réunion. Autour de la table, en plus de Mr Antoine, on retrouvait la famille Dufermont, la ville (via l'échevin mouscronnois Damien Yzebyt), l'intercommunale IEG, Libert Froidmont (président de la Sogepa, société de la Région wallonne qui intervient dans le soutien aux entreprises en difficultés) et les deux mandataires judiciaires : Alain Zenner et Gérard Delvaux.

"Du côté de la Région wallonne, notre préoccupation première est de sauver le centre de formation et les jeunes du Futurosport. Mais le sort des jeunes est lié au club et à la situation de Mouscron en D1, car s'il n'y a plus de licence, les jeunes ne pourront plus jouer", a expliqué André Antoine.

Les participants à cette réunion ont déclaré vouloir travailler dans la discrétion et ont donc laissé filtrer peu d'informations. La Région wallonne est en tout cas prête à intervenir mais sous certaines conditions : "Pas un euro ne sera investi s'il n'y a pas de garanties pour l'avenir. S'il n'y a pas d'investisseur(s) privé(s) et/ou de business plan qui offrent des perspectives, alors nous ne pourrons intervenir". Une éventuelle intervention qui se ferait sous forme de prêt.

Et André Antoine de préciser que ce dossier avancera avec Alain Zenner, qui vient pourtant de refuser sa mission de liquidateur : "Je fais confiance à l'appréciation de Monsieur Zenner. Si Alain Zenner n'est pas autour de la table pour faire avancer le dossier, alors la Région wallonne se retirera".

Les discussions vont continuer et ce très rapidement car selon André Antoine : "Le sort du club se joue dans les prochaines heures".

J.Helguers

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK