La femme de l'année est de Louvain-la-Neuve

RTBF
RTBF - © RTBF

Elle s'appelle Christiane de Wan et depuis peu son nom est sorti de l'anonymat, puisqu'elle est devenue la « femme de l'année 2009 ». Son combat ? Aider les femmes - quoi de plus logique - en difficulté.

C'est en 1979 que Christiane de Wan fonde « le collectif des femmes » à Louvain-la-Neuve. Trente ans plus tard, la voilà élue « femme de l'année » pour ce combat.

Finalement, c'est presque dans l'ordre des choses, d'autant que le prix émane du « Conseil des femmes francophones de Belgique ». Pourtant, loin de se mettre en avant, cette femme engagée préfère parler de son projet.

Tout commence dans les années 70 lorsqu'elle débarque dans la Ville Nouvelle. Son job d'assistante sociale la met en contact avec des femmes immigrées, en quête de formations, d'activités, de soutien ou tout simplement de reconnaissance.   

Rapidement elle se rend compte que pour chaque problème individuel, il faut une réponse collective. « On s'occupe de l'insertion professionnelle, mais aussi sociale, des femmes. Il y a aussi un service d'accompagnement des femmes battues, un groupe de paroles pour les femmes séropositives ou encore des ateliers de confection textile ». 

 En trente ans, le bébé a bien grandi. « Le collectif des femmes » organise aujourd'hui 70 ateliers-formatifs par semaine qui touchent mille femmes par an.

Quelques 25 personnes épaulent Christiane de Wan. Parmi elles, Roxanna Alvarado, une Chilienne qui se souvient de cette remise de prix. « C'était très émouvant. Christiane est non seulement la force de la collectivité, mais à travers ce prix, c'est notre travail à toutes qui a été reconnu ».

Mais il reste d'autres combat à mener. Le prochain: être reconnu comme ONG pour pouvoir exporter son action au profit des femmes dans les pays du Sud. 

 (P-Y. Millet et B. Schmitz)   

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK