Allemagne: la CDU d'Angela Merkel largement en tête, la droite nationaliste entre au Parlement

Les conservateurs allemands d'Angela Merkel ont remporté les élections législatives de dimanche avec 32,9% des voix, selon les estimations des chaînes publiques, un scrutin marqué aussi par une percée historique de la droite nationaliste et populiste. 

Victoire historique de la droite nationaliste

Les sociaux-démocrates sont deuxièmes avec 20 à 21 %, devant la droite dure AfD (13-13,5%) et la gauche radicale Die Linke (9%). Les autres formations à entrer au Bundestag sont les Libéraux du FDP et les Verts, selon les estimations basées sur des sondages réalisées à la sortie des bureaux de vote par ARD et ZDF.

>> Qui est Alice Weidel, candidate atypique du parti d'extrême droite allemand?

L'AfD entre donc bien au Parlement et devrait y envoyer 86 à 89 députés. "Nous allons changer ce pays", a lancé la co-tête de liste de l'AfD, Alexander Gauland, quelques minutes après la publication des premiers sondages des télévisions publiques, en promettant de mener "une chasse" contre Angela Merkel. 

Les sociaux-démocrates refusent de gouverner avec Merkel

Le parti social-démocrate a annoncé dimanche ne plus vouloir former de coalition avec les conservateurs dans le futur gouvernement d'Angela Merkel et préférer siéger dans l'opposition au Parlement.

Merkel pourrait bien se diriger vers le FDP et les Verts. Mais les divergences entre écologistes et libéraux sur l'avenir du diesel ou l'immigration promettent toutefois d'être très compliquées à gérer.

>>> Angela Merkel: le paradoxe d'une femme sans charisme

Les couleurs de la prochaine coalition auront aussi une importance capitale pour une série de sujets brûlants sur la scène internationale comme les réformes de la zone Euro, la négociation du Brexit, l'avenir de la relation transatlantique sous la présidence Trump ou encore la question des sanctions imposées à la Russie.

Jeu compliqué pour Merkel? L'avis de l'économiste Bruno Colmant

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK