La Belgique en deuil

La Belgique en deuil - Les coulisses du pouvoir
La Belgique en deuil - Les coulisses du pouvoir - © Tous droits réservés

La Belgique est en deuil, un deuil national et c'est un des rares moments où la Belgique est plus qu'un état, c'est une nation!

Et ici, elle est au moins trente fois une nation, trente fois un peuple, trente fois un pays, trente fois collectivement solidaire de ceux qui sont tombés en hommes et en femmes libres. C'est assez paradoxal, d’autant plus que nous ne savons pas si c'est d'abord Bruxelles, la Belgique ou l’Europe qui était visée. L'Europe, Bruxelles, la Belgique qui sont unies dans un deuil commun, dans un destin commun... L'épreuve nous le révèle encore une fois de plus. Bien sûr, nous faisons le deuil de ces vies volées par l’obscurantisme, nous sommes solidaires de ceux qui souffrent, qui souffrent sur un lit d’hôpital, qui souffrent d'avoir été brutalement privés d'un proche. Hier, soir, les manifestations de soutien à Bruxelles et d'ailleurs ailleurs en Europe, nous ont relevés alors que nous avions un genou à terre. Nous sommes plus qu'un peuple, nous sommes plus qu'un pays, nous sommes plus qu'une nation, nous sommes tout ça et plus que tout ça, nous sommes libres.

Mais nous faisons aussi un deuil plus symbolique

Nous faisons le deuil de notre vie d'avant. Comme dans tous les deuils marquants, nous sentons bien que nous ne pourrons plus vivre tout à fait comme avant. Avec Madrid, New-York, Londres, Paris, Bamako, Casablanca, nous payons le prix d'être une ville debout, un pays debout, nous savions, nous avions déjà tous anticipé qu'il nous faudrait faire face à ça. Nous n'étions pas insouciants, non. Nous n'étions pas naïfs. Nous avions juste espéré passer entre les obus humains de cette sale guerre. Alors comme dans tous les deuils, il nous faudra aller chercher au plus profond de nous la force de continuer, la force de se remettre en question, de se critiquer, de corriger nos défaillances aussi, mais comme dans tous les deuils, il nous faudra faire tout ça sans nous perdre, en gardant cette sagesse politique cet amour de la liberté qui nous ont toujours accompagnés dans notre longue histoire.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK