L’Open VLD exclut totalement de gouverner avec le Vlaams Belang, le CD&V doute de pouvoir travailler avec l’extrême droite

L'Open VLD exclut totalement de gouverner avec le Vlaams Belang, le CD&V doute de pouvoir travailler avec l'extrême droite
L'Open VLD exclut totalement de gouverner avec le Vlaams Belang, le CD&V doute de pouvoir travailler avec l'extrême droite - © Tous droits réservés

La présidente de l’Open VLD a affirmé sur Twitter que sa formation politique ne gouvernerait « jamais » avec le Vlaams Belang. Cette déclaration est simultanée aux premières estimations qui montrent une nette poussée du parti d’extrême droite.

 

C’est en réalité en partageant le tweet de Mathias De Clerq, bourgmestre Open VLD de Gand, que Gwendolyn Rutten a annoncé l’opposition formelle de son parti à s’allier avec l’extrême droite. « Gouverner avec le Vlaams Belang, pas hier, pas aujourd’hui, pas demain. Jamais », a-t-il écrit, relayé par la présidente de son parti.

Elle a ensuite confirmé, lors d’une déclaration devant les membres du parti libéral flamand et sous les applaudissements qu’elle ne « collaborerait jamais avec le Vlaams Belang ». « Nous restons un parti qui croit en l’optimisme, en l’espoir et en la collaboration », a-t-elle ajouté.

Un tweet qui pose question suite aux déclarations de Luk Van Besien qui s’est demandé s’il fallait maintenir le cordon sanitaire plus tôt dans la journée.

Du côté du CD & V, le président du parti, Wouter Beke, a reconnu dans les résultats du Vlaams Belang un « signal important », d’autant que « nous ne sommes pas les seuls à vivre ce phénomène en Europe ».

« Tous les partis ont beaucoup perdu, le CD & V aussi. C’est le résultat mais nous devons attendre les résultats définitifs », a-t-il reconnu en affirmant que sa formation politique reste composée de « personnes qui cherchent des solutions ».

Concernant une hypothétique collaboration avec l’extrême droite, le président du CD & V a déclaré : « Cordon sanitaire ou pas, le programme du CD & V est tellement loin de celui du Vlaams Belang que ce serait difficile de travailler avec eux. »

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK