L'aide humanitaire aux migrants n'est "pas du tout interdite en Belgique"

L'aide humanitaire aux migrants n'est "pas du tout interdite en Belgique"
L'aide humanitaire aux migrants n'est "pas du tout interdite en Belgique" - © THIERRY ROGE - BELGA

Un site internet appelle à la délation et à dénoncer des trafiquants d'êtres humains mais aussi toute personne qui héberge ou transporte des migrants en situation irrégulière. Cette initiative vise, selon la plateforme, à "lutter pour la survie de la civilisation européenne". 

Une démarche qui pose question et indigne les personnes qui accueillent des migrants du parc Maximilien notamment. Le site ajoute que les signalements seront traités puis transférés aux autorités compétentes. Les personnes ou le mouvement à l'initiative du site controversé, restent inconnus pour l'instant.

La solidarité qui est à l'oeuvre aujourd'hui (...) n’est pas du tout interdite en Belgique

Mais en Belgique, il n'est pas interdit de venir en aide à des personnes sans titre de séjour valable à des fins humanitaires. Sotieta Ngo, directrice du CIRÉ (Coordination et Initiative pour Réfugiés et Étrangers), rappelle le cadre de la législation belge à l'égard de l'aide humanitaire apportée à des personnes sans titres de séjours valables: "C'est tout à fait permis, en fait ce qui est interdit c’est le trafic d'êtres humains".

"La solidarité qui est à l'oeuvre aujourd'hui et qui permet d'héberger, de transporter, de nourrir des migrants en séjour irrégulier n’est pas du tout interdite en Belgique", précise Sotieta Ngo. "Cela permet que les citoyens qui se mobilisent ne soient pas inquiétés pour ce qu'ils font". 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK