"Information ou indécence ?"

RTBF
RTBF - © RTBF

Victime d'une lourde chute dans l'Amstel Gold Race, Frank Schleck a quitté l'hôpital hier soir. Le Luxembourgeois pourrait être au départ de la Flèche mercredi.

Frank Schleck, la tête en sang, étendu sur le sol. Le corps est entouré de plusieurs secouristes ... Vingt minutes durant la NOS montrent régulièrement l'évolution des secours sans jamais être en mesure d'apporter la moindre information concernant la nature des blessures. Aujourd'hui, moins de vingt quatre heures plus tard, on sait que les mesures prises, à juste titre,  par les services d'urgence néerlandais étaient tout aussi préventives que spectaculaires. Frank Schleck a rejoint son entourage hier soir et si un repos complet est prescrit pour ce lundi, il pourrait déjà reprendre les compétitions mercredi à la Flèche.

Mais le débat est ailleurs. Et si Frank Schleck avait été plus sérieusement touché. Etait-il bien raisonnable de diffuser à intervalles réguliers pendant vingt minutes ces images d'un corps gisant au sol ? Je n'ai pas pu m'empêcher de penser à la famille et aux proches qui suivent la course en direct à la télévision. Imaginez l'espace d'un instant les pensées qui les habitent lorsque l'on voit les secouristes poser un drap blanc sur le corps du coureur. Il y a parfois des choix à faire au nom de " l'information " ou de la " non-information ", et sur ce coup là, je pense que le réalisateur de la NOS s'est planté. Hier c'est vite devenu du voyeursime, de l'indécence et rien d'autre.

 

Laurent BRUWIER   

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK