Starter: les difficultés des entrepreneurs

Focus: créer sa propre entreprise
Focus: créer sa propre entreprise - © Tous droits réservés

Créer son entreprise en ces temps de crise constitue un défi de taille. Certains jeunes ont l'audace de le tenter. Et le coup de pouce d'une émission comme Starter, diffusée récemment sur La Deux, est le bienvenu. La lauréate de la deuxième saison, Philippine, est entrain de réaliser son rêve.

C'est un rêve semé d'embûches car une bonne idée, une étude de marché et bien sûr un capital, cela ne suffit plus. Il faut tester son concept, connaître sa clientèle mais aussi se faire connaître.

Grâce aux conseils de ses coaches et de son entourage, Philippine est à 24 ans cheffe d'entreprise. Diplômée en gestion d'entreprise il y a seulement quelques mois, elle concrétise son projet qui a mûri au fil de ses études. Son fond de commerce, ce sont des coiffures de mode pour un prix modeste, réalisées en seulement 20 minutes et sans rendez-vous.

Cette jeune femme entrepreneure sait que le défi est grand et que son projet doit se développer rapidement. L'objectif : ouvrir de petits espaces dans des lieux de passage. Tout a été réfléchi, il s'agit maintenant de séduire une clientèle.

Grâce à l'émission Starter, Philippine a affiné son concept en quelques semaines. Elle a eu la chance d'être conseillée par des professionnels qui maîtrisent la réalité des marchés.  Il semblerait que 10 à 30 % d'entrepreneurs échouent dans leur projet, car ils sont trop théoriques.

Si la crise décourage bon nombre de candidats entrepreneurs, elle crée aussi des opportunités. Philippine y croit malgré les difficultés à venir.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK