Focus : propreté et nouvelles technologies

Au détour d'une rue, on rencontre parfois un nouveau type de photographe. Il ne s'agit pas d'un artiste se passionnant pour les ordures mais bel et bien d'un citoyen inquiet pour la propreté de son quartier. Il utilise une application sur son smartphone pour envoyer une photo de ce dépôt clandestin directement aux services compétents de la commune.

La saleté dans les villes est un véritable fléau, un problème qui frappe partout et tout le temps... Quelques pas dans les rues de Bruxelles démontrent rapidement toute l'étendue du problème.

Un nouveau type de rapport entre les citoyens et leur commune

A Anderlecht, on reçoit chaque jour des clichés de dépôts clandestins. Et on a décidé de les traiter avec le plus grand sérieux. On envoie régulièrement des équipes de nettoyage éliminer ces dépotoirs en pleine rue. Les nouvelles technologies ont créé un nouveau type de relation entre les habitants et les autorités communales.

Mais ces nouvelles technologies ont leurs limites. Elles ne permettront pas, à elles seules, de changer les habitudes déplorables de certains, pour qui le moindre effort en matière de civilité environnementale semble inconcevable.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK