Focus: les symboles de la révolution

symbole de la revolution
symbole de la revolution - © Tous droits réservés

En Turquie, elle ne faisait que manifester pacifiquement et pourtant, la police l'a attaquée au gaz lacrymogène : c'est la femme à la robe rouge, elle a été prise en photo et depuis lors, elle est devenue un véritable symbole de la révolte turque. Pourquoi la plupart des révolutions ont-elles ainsi leur symbole?

On l'appelle la jeune femme à la robe rouge. Une anonyme qui a manifesté le 28 mai dernier dans le centre d'Istanbul contre le gouvernement turc.

En quelques jours, ces clichés font le tour du web et font d'elle l'égérie d'une révolte. Un symbole de la répression et de la brutalité qui rappelle une image plus ancienne : celle de cet étudiant chinois qui bloquait les chars sur la place Tien Anmen. Des images fortes qui ont cristallisé une lutte, une révolte.

Une incarnation essentielle

Au-delà de l'émotion, il faut comprendre et décoder le message, comme lors des Jeux Olympiques en 1968. Des sportifs le poing ganté de noir vers le ciel qui marquent leur soutien au mouvement politique afro-américain. Ou encore des pacifistes qui s'opposent à la guerre du Vietnam. Des images prises sur l'instant ou savamment orchestrées et théâtralisées comme récemment avec les Femen.

La rue est une scène. Construire des images, c'est construire notre représentation de l'histoire. Mais encore faut-il donner du sens au-delà du show médiatique.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK