Focus: le CICR veut intégrer les règles de la guerre dans les jeux vidéo

Focus: le CICR veut intégrer les règles de la guerre dans les jeux vidéo
Focus: le CICR veut intégrer les règles de la guerre dans les jeux vidéo - © Tous droits réservés

Le CICR, la Croix-Rouge internationale, veut ajouter un peu d'éthique sur les champs de bataille virtuels. L'organisation souhaite pousser le joueur à réfléchir, respecter le droit international, et éviter toute violation grave.

Chaque jour, des millions de joueurs mènent une guerre virtuelle dans laquelle tout est permis, à mille lieues du droit de la guerre. Certains scénarios proposent en effet l'usage de la torture, les attaques contre les civils, les blessés, ou encore les structures médicales. Une réalité virtuelle qui inquiète le Comité international de la Croix-Rouge qui a décidé de collaborer avec des développeurs afin d'introduire l'usage du droit des conflits armés dans un jeu vidéo. "Nous nous adressons aux joueurs en dehors du monde militaire, mais aussi aux futurs combattants, aux législateurs, et aussi aux personnes qui se trouvent sur les champs de bataille contemporains", déclare François Sénéchaud, du CICR.

Scepticisme du secteur

Jouer, c'est aussi braver l'interdit et faire ce qu'on ne doit pas faire dans la vie réelle. Dans le secteur du jeu vidéo, on craint que le concept gâche le plaisir des joueurs. Mais plus qu'un cours sur les règles de la guerre, le CICR souhaite les intégrer pleinement dans le jeu et confronter les joueurs aux dilemmes que connaissent les vrais combattants. L'initiative est certainement louable, reste à voir si peut être compatible avec un succès commercial.

RTBF

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK