Focus: la phagothérapie, nouvel espoir de la médecine?

La phagothérapie
La phagothérapie - © Tous droits réservés

Une alternative aux antibiotiques est en phase de test, en Belgique et en France. Il s'agit de la phagothérapie, qui consiste dans les grandes lignes à s'injecter des virus naturels qui vont tuer les infections.

Ces mangeurs de bactéries présents dans notre environnement sont souvent plus efficaces que les traitements classiques. Des patients ont déjà pu bénéficier de cette technique en Belgique. La phagothérapie, longtemps considérée comme de la médecin clandestine, commence à être reconnue.

Il y a encore un mois, Mathieu était condamné. S'il n'était pas venu de faire soigner en Belgique, il serait, sans doute, mort d'une infection grave. C'est en tout cas ce que les médecins français lui ont dit. Ce qui a sauvé Mathieu, c'est la phagothérapie, un traitement non reconnu qui consiste à tuer les bactéries résistantes aux antibiotiques.

Les phages sont partout

Un petit groupe de médecins en Belgique tente de ressusciter cette technique largement répandue en Europe de l'Ouest mais oubliée depuis plus de 50 ans. Pour le docteur Jennes, ce n'est pas une solution miracle, mais cela peut augmenter la chance du patient de s'en sortir.

Les phages se trouvent partout dans la nature. Simple, peu couteûse, la phagotéhrapie est pourtant ignorée par l'industrie pharmaceutique.
Mais plus par L'Europe: elle finance, enfin, une étude clinique lancées par des Belges, des Français et des Suisses.

RTBF

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK