Deux joueurs de l'équipe de France, dont Frank Ribéry, entendus dans une affaire de moeurs

RTBF
RTBF - © RTBF

Deux joueurs de l'équipe de France de football ont été entendus comme témoins par la police dans une affaire de proxénétisme sur mineure, a-t-on appris dimanche de source judiciaire.

> Lire aussi : Affaire de proxénétisme: Ribéry entendu comme témoin

Selon L'Equipe, ce dossier concerne au moins trois internationaux: deux évoluent à l'étranger, le troisième dans le Sud de la France. Ces deux joueurs, dont les identités n'ont pas été précisées, ont été entendus comme témoins par les enquêteurs, sur commission rogatoire du juge d'instruction parisien Yves Dando.

Le juge enquête sur une boîte de nuit parisienne soupçonnée d'employer des prostituées et fréquentée par certains internationaux français. L'un de ces joueurs aurait admis devant les enquêteurs avoir eu une relation suivie avec une prostituée, sans savoir qu'elle était mineure au moment de leur premier rapport en 2009. Un délit puni de trois ans de prison et 45.000 euros d'amende. Le risque de le voir poursuivi sur le terrain pénal serait toutefois minime, l'affaire visant principalement les proxénètes. Son image pourrait en revanche être considérablement ternie.

Un troisième joueur de l'équipe de France pourrait être à son tour entendu dans les semaines à venir, à moins de deux mois du début de la Coupe du monde en Afrique du Sud.

"Il n'y a pas de réaction à avoir sur une affaire de ce genre", a dit le président de la Fédération française de football (FFF), Jean-Pierre Escalettes. "Une enquête est en cours dont je n'ai aucun détail. A l'heure actuelle, aucun commentaire n'est possible", a-t-il ajouté.

Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK