"Cold case": VTM affirme avoir élucidé un meurtre classé sans suite

La télévision peut-elle se substituer à la justice ? La chaîne privée VTM a d’une certaine manière tenté l’expérience. Elle annonce être parvenue à élucider un meurtre perpétré il y a 22 ans, un « cold case » qui avait été classé sans suite.

« Cold case », c’est d’ailleurs le nom du nouveau programme télé lancé par VTM. Contrairement à la série du même nom, il n’est pas question ici de fiction mais bien d’une affaire réelle, qu’un journaliste d’investigation s’est donné pour mission de résoudre. Son objectif : découvrir qui a tué Sally.

Sally, sauvagement tuée en 1996

En août 1996, la jeune femme de 20 ans, mère d’une petite fille de 3 ans, avait été sauvagement tuée. Son corps avait été retrouvé par deux gamins qui jouaient sur la plage de Sint-Anneke, sur la rive gauche de l’Escaut. A ses côtés, on avait également trouvé un bâton en bois maculé de sang. Une histoire glauque, digne d’une série scandinave.

C’est peut-être ça, justement, qui a séduit la chaîne privée flamande. VTM qui fête le mois prochain ses 30 ans d’existence, et qui n’a de cesse de vouloir trouver de nouvelles formules pour attirer les téléspectateurs.

Plusieurs hypothèses sont avancées pour comprendre pourquoi la justice belge n’a jamais élucidé cette affaire. Il faut savoir que la victime était connue comme étant une héroïnomane qui se prostituait pour pouvoir payer ses doses. Ce statut aurait eu une influence négative sur la priorité accordée au dossier.

Août 1996, c’est aussi le mois durant lequel éclate l’affaire Dutroux, qui va accaparer beaucoup d’attention, et mener à la grande réforme des polices. Tout cela n’aurait pas favorisé l’avancement de l’enquête, qui a malgré tout mené à l’interpellation de l’un ou l’autre suspect. Aucun ne sera toutefois arrêté, faute de preuves. L’affaire sera finalement classée sans suite en 2005.

Le suspect n°1, Claudy P., 70 ans

Le journaliste Kurt Wertelaers, qui a travaillé sur cette affaire pendant longtemps, a voulu rouvrir l’enquête en 2016, après avoir interviewé une énième fois la mère de la victime. Il décide de creuser certaines pistes qui, selon lui, ont été négligées par les enquêteurs.

Son suspect numéro 1 est Claudy P. Agé de 70 ans, l’homme est connu sous le nom du « monstre du Waasland ». L’individu a en effet été reconnu coupable du meurtre de deux femmes, en 1995 et en 1998, et se trouve aujourd’hui derrière les barreaux. L’enquête du journaliste, que le spectateur découvrira tout au long des cinq épisodes, permettrait de déterminer la culpabilité de Claudy P.

Le parquet d’Anvers est loin d’être ravi par la diffusion du programme. Il a d’ailleurs demandé son annulation. Il faut savoir que l’enquête a été rouverte, il y a deux ans, juste après que le journaliste Kurt Wertelaers a transmis de nouveaux éléments à la justice. La diffusion de l’émission pourrait donc entraver le travail des enquêteurs.

Pas sûr toutefois que VTM accepte de se plier à la demande du parquet. Le premier épisode de « Cold Case » devrait donc être diffusé le 7 février prochain.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK