Bruxelles est la deuxième capitale européenne la plus touchée par le coronavirus, entre Madrid et Paris

Bruxelles est la deuxième capitale européenne la plus touchée par le coronavirus, entre Madrid et Paris
2 images
Bruxelles est la deuxième capitale européenne la plus touchée par le coronavirus, entre Madrid et Paris - © Tous droits réservés

Avec des pics de plus de 3200 nouveaux cas quotidiens pour les journées de mercredi, jeudi et vendredi de la semaine dernière, et un pic d'hospitalisations jamais vu depuis début mai, l'épidémie de coronavirus connaît indéniablement une hausse importante dans notre pays.

Une hausse qui s'exprime désormais à travers toutes les couches d'âge, même si les jeunes restent majoritaires dans les nouveaux cas, et dans toutes les régions, même si Bruxelles et les provinces wallonnes sont plus particulièrement concernées par cette hausse. Il y a désormais plus de contaminations et plus de tests positifs à Liège (11,7%) et en Hainaut (8,4%) qu'en province d'Anvers (6%), que ce soit en chiffres relatifs ou absolus.

Pour les provinces wallonnes, il y a cependant un biais, a relevé Yves Van Laethem lors de la conférence de presse du centre de crise, c'est que de nombreux étudiants sont contaminés dans leur kot ou lors de leurs activités à l'université, mais que les chiffres sont rapportés selon leur lieu de résidence, chez leurs parents.

 

Avec 14,3% de tests positifs, il est par contre indéniable que le virus circule particulièrement en région bruxelloise. D'ailleurs, avec une incidence qui dépasse les 500 contaminations pour 100.000 habitants sur une période de deux semaines, "Bruxelles est sur la deuxième place du podium des capitales européennes, entre Madrid et Paris".

Une décision qui prépare aux mesures supplémentaires annoncées à Bruxelles alors que Madrid a été en partie reconfinée, et que Paris a décidé la fermeture de ses bars pour une période d'au moins deux semaines.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK