Bart De Wever (N-VA) : « Je ne monterai pas à bord avec des partis de gauche »

Bart De Wever (N-VA): «Je ne monterai pas à bord avec des partis de gauche»
Bart De Wever (N-VA): «Je ne monterai pas à bord avec des partis de gauche» - © DIRK WAEM - BELGA

Un des enseignements de ces élections est qu’on a rarement vu un paysage politique belge aussi divisé. Ce qui complique évidemment la formation des coalitions, surtout au niveau Fédéral. Et les propos tenus par le président de la N-VA à la VRT ce lundi matin ne vont pas arranger la situation.

Il faut jouer « la carte de confédéralisme »

Bart De Wever n’est pas très enthousiaste à l’idée de former un gouvernement fédéral : « La Wallonie est partie à gauche, plus à gauche que jamais. La différence entre la Flandre et la Wallonie n’a jamais été aussi grande. Si les gens utilisaient leur intelligence, mais c’est rarement le cas dans ce pays, ils devraient immédiatement mettre cette carte confédéraliste sur la table, tant à gauche qu’à droite. Combien de temps va-t-on continuer comme ça ? La Wallonie veut aller à gauche, qu’ils aillent à gauche, la Flandre ne veut pas cela. Et je ne vais pas gouverner avec des partis de gauche après ce résultat ».

>>À lire aussi : Le cordon sanitaire qui exclut toute alliance avec le Vlaams Belang va-t-il sauter ?

Le président de la N-VA appelle d’ailleurs les francophones à ne pas faire une majorité sans majorité en Flandre. Sinon, cela deviendra « un problème majeur », prévient-il.

Bart De Wever regrette également les « commentaires dans le sud du pays », et plus spécialement ceux de la coprésidente, Zakia Khattabi : « Comment suis-je censé travailler avec des gens qui n’arrêtent pas de nous traiter de semi-nazis ? ».

>>À lire aussi : Maxime Prévot estime que le « danger » que représente la N-VA n’est pas écarté

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK