Au cœur d'une cryptoparty, où l'on apprend à crypter soi-même ses données

Au cœur d'une cryptoparty,où l'on apprend à crypter soi-même ses données
Au cœur d'une cryptoparty,où l'on apprend à crypter soi-même ses données - © Tous droits réservés

Le 6 décembre 2013, à la Maison de la presse de Charleroi, le GSARA (Groupe Socialiste d'Action et de Réflexion sur l'Audiovisuel) organisait une "cryptoparty". "Une quoi?", répondrons certains. Si vous en faites partie et que ce terme n'évoque rien pour vous, vous êtes au bon endroit. Nous nous sommes en effet rendu à cet événement pour comprendre ce qui s'y passait. Voici notre reportage.

Pour résumer, disons qu'il s'agit d’événements plutôt ludiques, qui peuvent prendre la forme de véritables fêtes, où l'on apprend à élaborer des mots de passe redoutables et à protéger ses données et sa vie privée sur la toile. Elles sont nées en 2012, organisées par des geeks effrayés par le peu de cas que les utilisateurs du net faisaient de la protection de leurs données. Et elles ont très vite pullulé à travers la planète, pour arriver jusqu'en Belgique, comme ici, à Charleroi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK