Publifin: Claude Parmentier, chef de cabinet adjoint de Paul Furlan, a démissionné

Publifin: Claude Parmentier, chef de cabinet-adjoint de Paul Furlan, a démissionné
2 images
Publifin: Claude Parmentier, chef de cabinet-adjoint de Paul Furlan, a démissionné - © Tous droits réservés

Claude Parmentier, le chef de cabinet adjoint du ministre wallon des Pouvoirs locaux, Paul Furlan, a démissionné, selon un tweet de ce dernier publié lundi soir.

"Je viens d'accepter la démission de Claude Parmentier", a posté le ministre wallon du parti socialiste en réponse à différentes interpellations.

Qui est Claude Parmentier?

Claude Parmentier, c'est un homme de chiffres.  Licencié en sciences mathématiques, il siège au conseil communal de Wanze depuis près de 40 ans.  Il est bourgmestre de la commune depuis 1999.

D'après nos confrères de l'hebdomadaire Le Vif, il aurait touché depuis fin juin 2013 plus de 153 000 euros brut en tant qu'administrateur de Nethys SA, l'entité opérationnelle de Publifin.

L'homme fait également partie du conseil d'administration de Publifin, holding public liégeois qui secoue actuellement le monde politique wallon en raison des rémunérations très généreuses perçues par certains mandataires locaux en tant que membres de ses comités d'avis.

Le dossier des rémunérations au sein de l'intercommunale doit être débattu mercredi au Parlement de Wallonie.

Paul Furlan est lui-même sous le feu des critiques dans cette affaire, l'opposition MR réclamant notamment sa démission, une éventualité que le président du PS Elio Di Rupo a clairement écartée jusqu'ici.

Il est victime du système

Théo Blaffart, conseiller communal à l'opposition à Wanze connaît bien Claude Parmentier. Cet élu cdH explique que Claude Parmentier est victime du système: "Si le système avait imposé des jetons de présence de manière correcte, comme dans d'autres conseils d'administration, la question ne se serait pas posée. Donc, je crois qu'il est victime du système".  Je crois que ça concerne tout le monde.  Dans la mesure où le système ne fonctionne pas bien, quel que soit le parti, on est pris dans un engrenage et on n'en sort pas.  Et ce qui éclate aujourd'hui, c'est dû, justement, au mauvais fonctionnement politique de Publifin en particulier". 

Lâché de tous ?

Déjà lâché par Paul Furlan dont il était le chef de cabinet adjoint, Claude Parmentier est-il également lâché par ses échevins socialistes?  Ce mardi matin, à Wanze, les échevins socialistes siégeaient en réunion de Collège.  Manifestement, ils ne souhaitaient pas nous parler de Claude Parmentier.  Le seul à l'avoir fait, c'est un conseiller de l'opposition, Théo Blaffart: "M. Parmentier connaît pas mal de dossiers.  Il maîtrise bien les dossiers.  Il est compétent, il est assidu à toutes les réunions, il est présent partout.  Donc, je crois que c'est quelqu'un qui exerce très bien sa profession et qui fait bien son métier".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK