Virage du MR sur le RER: Charles Michel confirme la mise à quatre voies

Le cabinet du Premier ministre prend les commandes : il assure de la mise en œuvre effective du RER (y compris la mise à 4 voies de l'ensemble des zones concernées), qui fait partie de l'accord de gouvernement. 

Cette nouvelle interprétation fait suite aux propos de Jacqueline Galant (MR), la ministre de la Mobilité, mercredi, en commission de l'Infrastructure de la Chambre. Mardi, Jacqueline Galant avait expliqué que la mise à quatre voies de la ligne 124 Bruxelles-Nivelles et de l'entièreté de la ligne 161 Bruxelles-Ottignies ne faisait plus partie des priorités de la SNCB et d'Infrabel.

Une voix venue du BW

C'est le sénateur et député wallon Jean-Paul Wahl, président de la fédération MR du Brabant wallon, qui a donné le signal inverse ce mercredi : "La mise à quatre voies du RER dans le Brabant wallon deviendra réalité comme prévu", soutient-il, après avoir eu, dit-il, "les contacts voulus avec le Premier ministre Charles Michel". Il garantit avoir obtenu "l'assurance que le gouvernement fédéral assumera ses responsabilités en la matière".

Ainsi donc, selon Jean-Paul Wahl, "le gouvernement fédéral examine d'ores et déjà les différents moyens alternatifs qui permettront de réaliser la mise à quatre voies complète des lignes 124 et 161".

Jacqueline Galant siffle aussi

À son tour, la ministre de la Mobilité a préparé un communiqué, où elle dit ceci : "Je déplore l'interprétation erronée apportée à mes propos à la Chambre hier (mercredi). Ce dossier est une priorité du gouvernement et j'entends bien le mettre en œuvre dans les meilleurs délais".

Elle rappelle les termes de l'accord de gouvernement : "La mise en exploitation du RER sera accélérée et intégrée dans le plan de transport de la SNCB. Les travaux d’achèvement du RER seront effectués au plus vite".

Ainsi, Jacqueline Galant assure qu'un "dossier qui permettra d'assurer la mise à quatre voies sur les lignes 161 et 124 de même que les sources de financement de celle-ci sera déposé prochainement sur la table du gouvernement".

Ce jeudi, arrêt en gare au gouvernement wallon 

Ce jeudi, le train sifflera plus que trois fois, au gouvernement wallon. Les oreilles de la ministre fédérale de la Mobilité, Jacqueline Galant, également. Car le gouvernement wallon s'apprête à saisir le Comité de concertation au sujet des lignes wallonnes du RER bruxellois, mais aussi de la traversée de Hal, un vieux souci.

Le ministre-président Paul Magnette (PS) et le vice-président Maxime Prévot (cdH), en charge des Travaux publics et des aspects régionaux de la mise en œuvre du plan d'investissement de la SNCB, seront chargés de plaider ces deux dossiers devant l'organe de concertation entre niveaux de pouvoir.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK