Grosse opération de recensement des oiseaux en Wallonie

L’asbl Natagora a lancé ce week-end l’opération de recensement des oiseaux "Devine qui vient manger au jardin ?". C’est la 13 ème édition. Tous les particuliers qui le désirent peuvent y participer. Leurs observations sont ensuite intégrées dans une vaste base de données.

Anne Weiserbs est ornithologue chez Natagora : " Il y a des fiches pédagogiques sur notre site web pour aider les personnes qui observent les oiseaux. On recense environ une 70ène d’espèces dans nos jardins".

Philippe Frenay participe aussi au recensement. Il voit très souvent des oiseaux dans sa propriété de Nalinnes en région carolo, où il tient à préserver une biodiversité : " Il y a les Pies qui sont souvent très menaçantes, les Corneilles, les Tourterelles turques mais aussi les Troglodytes ou encore les Pics verts".

A Sombreffe, c'est avec ses enfants que Vincianne Graulich participe elle aussi au recensement. Les yeux grands ouverts sur le jardin, un guide à la main, Apolline et Jules sont déjà des habitués. A 9 et 7 ans, ils apprécient observer les petits occupants de leur jardins. Tout est fait pour y attirer un maximum d'espèces différentes nous explique leur maman : "On laisse pousser les espèces indigènes, des espèces qui offrent de la nourriture tout l'hiver, en laissant des baies par exemple, les oiseaux peuvent aussi trouver des haies différentes, pour les espèces qui nichent plutôt au sol ou dans les haies".

Ce recensement organisé depuis plus de 10 ans a déjà permis de faire une série de constats : le Pigeon ramier semble par exemple de plus en plus présent dans les jardins urbains. Il est aussi de plus en plus fréquent de croiser Le Chardonneret élégant et selon Natagora ce serait une conséquence du réchauffement climatique.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK