Coup d'État démocratique à Linkebeek? "Le responsable c'est Damien Thiéry lui-même"

Marc Uyttendaele
Marc Uyttendaele - © Archive ERIC LALMAND - BELGA

Eric De Bruycker, membre néerlandophone de l'opposition a prêté serment comme bourgmestre de Linkebeek, après avoir été nommé par la ministre flamande des Affaires intérieures. Les constitutionnalistes Christian Behrendt (Ulg) et Marc Uyttendaele (ULB) étaient les invités de Ce Qui Fait Débat sur La Première. Assiste-t-on à un coup d’État communautaire ? Ou démocratique à Linkebeek ?

Pour Marc Uyttendaele, constitutionnaliste de l'Université Libre de Bruxelles, "S'il y a un coup d’État démocratique, le responsable c’est Damien Thiéry lui-même. Il y a une sorte de totalitarisme au sein de sa liste. Ils ne veulent qu’un seul bourgmestre mais qui en vertu d’une décision de justice n’a plus le droit de l’être".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK