Attentats à Sousse: rapatriements de Tunisie et annulations en série

A la suite de l'attentat qui a fait 38 morts à Sousse vendredi, en Tunisie, le tour-opérateur Jetair a pris la décision de rapatrier une large partie de ses clients présents dans le pays, a indiqué la porte-parole Florence Bruyère à l'agence Belga. Samedi, de nombreux touristes quittaient leurs hôtels, tandis qu'en Belgique de futurs vacanciers venaient annuler leur départ.

Le vol JAF5017 au départ de Bruxelles et à destination Enfidha a fait demi-tour vendredi après-midi à hauteur de la Corse (France) pour revenir à Bruxelles. Le vol JAF 5921 Liège-Enfidha prévu vendredi soir à 20h15 est lui aussi annulé, comme les quatre vols programmés samedi. 

Les six appareils qui devaient assurer ces liaisons décolleront à vide samedi à destination de la Tunisie dans le but de rapatrier les touristes présents sur place, principalement dans le région de Monastir. En tout neuf avions seront mobilisés pour mener cette opération à bien. 

Quelque 2000 clients de Jetair se trouvaient vendredi soir en Tunisie, dont 200 à Sousse, selon la porte-parole.

Thomas Cook annule ses départs

L'agence de voyages Thomas Cook a décidé de suspendre ses voyages vers la Tunisie jusqu'à la fin août, a-t-elle annoncé vendredi soir. Elle avait, plus tôt dans la journée, décidé d'annuler ses voyages vers Djerba prévus pour samedi et dimanche, après l'avis du ministère des Affaires étrangères déconseillant les voyages vers la Tunisie pour le moment. 1454 touristes se trouvent actuellement en Tunisie via Thomas Cook. 

Les voyageurs concernés seront contactés par Thomas Cook, qui cherchera pour ceux qui le souhaitent une solution alternative.

Les clients qui sont en Tunisie et veulent revenir en Belgique "en auront la possibilité en fonction des disponibilités dans les vols", indique la compagnie.

Du côté de JetAir, tous les touristes en vacances à Djerba et Zarzis en vacance avec Jetair ont été contraints de revenir. Ce vol est un vol spécial arrivé à 15h04 à Charleroi. Beaucoup auraient voulu rester et terminer leur séjour . Ils espèrent un dédommagement de la part de Jetair. Ils ont quitté des hôtels qui devront fermer disent ils. Ils étaient les derniers à y séjourner. C'est un drame économique pour la Tunisie. Tous les touristes se disent solidaires d'une population aux abois. A Charleroi, un avion a atterri dans l'après midi et un autre était attendu de Djerba pour 01h20.

 

 

 

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK