Panne informatique à la STIB: tous les bus ont maintenant quitté le dépôt

image d'illustration
image d'illustration - © OLIVIER VIN - BELGA

Suite à une panne informatique, 30 chauffeurs de bus du dépôt de Haren ont refusé de prendre la route ce samedi matin. Ils estimaient que leur bus n'était pas totalement opérationnel. En fin de matinée, les responsables de la STIB les ont convaincus de reprendre le travail, selon son porte-parole, Guy Sablon. Tout devrait rentrer dans l'ordre aux alentours de midi. La panne, elle, n'est toujours pas résolue pour l'instant.

L'origine de la panne est encore inconnue pour le moment, les services de la STIB font tout pour réparer cela au plus vite. Malgré tout, la trentaine de chauffeurs qui avaient refusé de prendre leur service ont, à présent, accepté de reprendre le volant. Des responsables de la société bruxelloise de transports en commun ont pu leur démontrer que le système alternatif existant était suffisamment performant pour éviter tout risque. Autrement dit, ils sont maintenant rassurés pour leur sécurité et la sécurité de leur véhicule, précise à la RTBF Guy Sablon.

Le porte-parole de la STIB expliquait ce samedi matin que "30 chauffeurs ont refusé de prendre leur service ce matin suite à cette panne, ils estiment que leur bus n'est pas totalement opérationnel. Le système informatique est notamment à la base du système de géolocalisation et de lien avec le dispatching. Nous avons pourtant un système alternatif qui fonctionne très bien, la preuve : 80% des chauffeurs ont accepté de prendre leur service ce matin."

Cette panne informatique n'a toujours aucune influence sur la circulation des trams et des métros. Les bus concernés étaient ceux du dépôt de Haren, notamment les lignes 29, 45, 46 et 69.

Précisons que le site internet de la STIB ne fonctionne toujours pas suite à cette panne.

G. Fabré

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK