Nouvelle saison du Théâtre de Liège à l'Emulation

Dès le 3 octobre prochain, le "Théâtre de la Place"  prendra enfin ses quartiers dans le bâtiment, entièrement rénové, de la Société Libre d'Emulation.
Dès le 3 octobre prochain, le "Théâtre de la Place" prendra enfin ses quartiers dans le bâtiment, entièrement rénové, de la Société Libre d'Emulation. - © M-F Plissart

Dès le 3 octobre prochain, le "Théâtre de la Place" prendra enfin ses quartiers dans le bâtiment, entièrement rénové, de la Société Libre d’Émulation, pour désormais devenir le "Théâtre de Liège". Ce dernier accueillera une saison 2013-2014 riche d'une trentaine de spectacles mettant à l'honneur la création belge et internationale ainsi que de grands classiques.

Trente-six spectacles, quatre premières belges et huit créations parmi lesquelles, en ouverture de saison, un "Roméo et Juliette" revisité de manière symbolique par Yves Beaunesne, metteur en scène belge, exilé en France. "Yves Beaunesne avait l'idée de situer en toile de fond ce Roméo et Juliette en Belgique" explique Serge Rangoni, directeur du "Théâtre de Liège". "Avec des Capulet flamands, des Montaingu francophones ... et donc avoir des comédiens flamands et francophones réunis sur un plateau".

Shakespeare (présent également avec "Le Roi Lear" et "Hamlet") mais aussi Molière et "Le Misanthrope" et plus proche de nous, et à l'occasion du 100e anniversaire de sa naissance, Albert Camus et "Les Justes" mis en scène par Mehdi Dhebi, jeune comédien liégeois. La création belge sera plus d'une fois mise à l'honneur avec notamment "Les Vwès del nut", une pièce en wallon de Jean-Rathmès, auteur liégeois: "Je crois que c'était pour nous une occasion formidable de montrer aussi le champ d'ouverture et l'intérêt qu'on porte à la langue de manière générale" souligne le directeur du théâtre. "J'y suis en tout cas très sensible dans tout l'ensemble de la programmation. Et le wallon était donc évident".

Au programme également deux figures majeures du théâtre contemporain européen, Pippo Delbono et Krysztof Warlikowski, la 5e édition du Festival "Pays de Danses et, parmi les bonnes surprises, le retour, pour la nuit de la Saint-Sylvestre, du belge Yves Hunstad avec "La Tragédie Comique", seul en scène mythique.

 

B. Alié

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK