Accéder au menu Accéder au contenu Accéder au footer

Et si on osait la paix sur les Réseaux sociaux ? - Bruxelles / 15 à 22 ans

Contenu Principal

Et si on osait la paix sur les Réseaux sociaux ? - Bruxelles / 15 à 22 ans

Réseaux sociaux ou réseaux asociaux ?
Réseaux sociaux ou réseaux asociaux ? - © Tous droits réservés

L'atelier "Et si on osait la paix sur les Réseaux sociaux" prend racine sur l’exposition "Et si on osait la paix ?", organisée par le Mundaneum à Mons. L’expo s’y tient jusqu’au 14 mai 2017.

L’opération "Et si on osait la paix sur les RS ?" a commencé le 12 octobre. Elle est destinée à des jeunes de 15 à 22 ans. Elle comprend une visite de l'expo du Mundaneum "Et si on osait la paix ?" et la participation à l'atelier RTBF Lab "Et si on osait la paix sur les Réseaux sociaux ?" L'activité est gratuite mais l'inscription préalable est obligatoire. Pour vous inscrire : il suffit d'envoyer un email à info@mundaneum.be reprenant les coordonnées et la date de naissance des participants, et 5 lignes expliquant les motivations à participer au projet.

Public

15-22 ans 

Durée

3 heures

Nombre de participants

Max 15 personnes par atelier

Lieu

RTBF Bruxelles

 

Description de l'atelier

Active sur plusieurs réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Snapchat, Youtube…), la RTBF donne également la possibilité à tous de s’exprimer sur ses sites Internet (publication de commentaires en regard des articles publiés principalement) ainsi que dans de nombreuses émissions, radio ou télé. Il s’agit d’autant d’occasion, pour tous, d’user de son droit à la liberté d’expression, sous toutes ses formes. Ces outils d’expression soulèvent néanmoins beaucoup de questions. Comment faire de ces échanges sociaux des vecteurs du vivre ensemble, de la paix et de la citoyenneté multiculturelle ?

Après un événement comme les attentats de Bruxelles, ces questions se posent davantage encore : comment relayer et mettre en lumière les questions que la société se pose et doit poser en évitant les amalgames, les discriminations, les discours de haine, les stigmatisations et les racismes… Où faut-il placer les limites ? Qu’est-ce qu’un débat citoyen et constructif ? Face à ces questions, la RTBF a mis en place des outils de modération et des principes de bons usages sur les RS. L’atelier vise à amener ces questions et cette réflexion chez les jeunes en les laissant proposer eux-mêmes des outils de vivre ensemble sur les RS…

 

Tâche à réaliser par les participants : établir des principes du vivre ensemble sur les réseaux sociaux

Les participants se mettent dans la peau de : modérateur 

Les participants rencontrent : un modérateur ou un community manager 

Objectifs pédagogiques de l’atelier :

  • sensibiliser les jeunes aux principes du débat citoyen sur les RS
  • développer la responsabilité et la participation citoyenne en ligne
  • Réfléchir aux questions de liberté d’expression
  • Repérer les discours de haine en ligne et mettre au point des outils permettant d’y réagir de manière constructive (bons usages, modération etc…)
  • Echanger les points de vue et débattre avec un modérateur professionnel
  • Produire et publier du contenu citoyen pour les RS

 

Déroulement de l'atelier

Etape 1 : Dans un premier temps, l’atelier laisse les jeunes débattre ensemble autour de diverses publications, qu’ils découvrent en direct sur les comptes RS et sur les sites de la RTBF. Un social editor ou un modérateur de la RTBF est présent. Avec l’animateur et grâce à son expérience, il sert de facilitateur à la discussion et répond aux éventuelles questions. La discussion met en avant, à partir des réflexions des jeunes, au moins 3 principes de vivre ensemble et de débat constructif sur les réseaux sociaux.

Etape 2 : Les jeunes sont invités à produire un message médiatique sur un des principes qu’ils ont choisis de défendre. Ce message audio ou vidéo est réalisé dans le studio Lab de la RTBF (studio dédié aux activités d’éducation aux médias).

Etape 3 : publication du message sur les réseaux sociaux.