Les eaux de cuisson ont tout bon

Les eaux de cuisson ont tout bon
Les eaux de cuisson ont tout bon - © Tous droits réservés

Dans le cadre de la semaine anti-gaspi, découvrons comment réutiliser les eaux de cuisson pour d’autres usages intéressants et pratiques à la fois.

Eau de cuisson des pommes de terre :

  • Mauvaises herbes sur la terrasse ou au jardin ? On verse l’eau des pommes de terre encore chaude sur les mauvaises herbes. C’est un bon désherbant (grâce au sel notamment). Attention néanmoins à viser les mauvaises herbes et non le reste.
  • Taches sur un vêtement ? Pour désincruster les taches : on verse l’eau chaude, on attend un peu et on frotte ensuite. Le vêtement peut aller en machine après. Idéal aussi comme détachant sur un carrelage (tache tenace ou manque d’éclat).
  • Argenterie ? L’eau de cuisson des pommes de terre sert également à nettoyer l’argenterie. Placez les couverts (pas trop longtemps) dans un récipient rempli d’eau de cuisson de pommes de terre (tiède ou froide) et essuyez-les soigneusement

Eau de cuisson du riz :

  • Diarrhée ? Il est conseillé de boire l’eau de cuisson du riz en cas de petite irritation intestinale ou de légère diarrhée. Attention, on boit un petit verre à limonade entre les repas, quand l’eau est tiède ou refroidie.
  • Cheveux ternes ? L’eau de cuisson de riz est également utilisée en soin beauté pour les cheveux. La légende dit que les Coréennes l’utilisent pour rincer leur chevelure et la renforcer. En réalité, l’amidon que l’eau contient discipline et fait briller les cheveux. On peut donc pratiquer un rinçage à l’eau de riz, ou alors pratiquer comme suit : Récupérez l’eau de cuisson du riz dans un saladier et laissez tiédir. Appliquez alors sur votre chevelure en insistant bien sur les pointes et les longueurs. On laisse poser pendant 30 minutes au minimum et si possible tout la nuit sous une serviette. On rince ensuite à l’eau claire et on peut si on le souhaite pratiquer un shampooing doux.

Résultats : Le résultat est vraiment bluffant : des cheveux brillants, doux, et souples. Est-ce l’amidon qui joue un rôle dans ce soin si particulier : mystère, mystère. En tout cas ça en a tout l’air.

Eau de rinçage du riz :

Les asiatiques ont pour habitude de rincer le riz à l’eau claire avant de le cuisiner. C’est cette eau qui est réputée matifier le teint et l’unifier pour le rendre sans taches en Corée.

Comment faire ? Versez dans un grand récipient le riz en vrac que vous allez cuisiner. Couvrez d’eau puis remuez. Le liquide devient blanc à cause de la poussière et de l’amidon qui se libère. Transvasez l’eau en filtrant le riz avec une passoire, au-dessus d'un autre récipient à bec. Versez l’eau blanchâtre dans un flacon/bouteille et gardez-la au frais pendant maximum 2 semaines. Cette eau s’applique sur le visage à l'aide d'un disque de coton comme un soin tonique astringent et anti-brillance.

 

Plus d’astuces au naturel sur http://www.lessentieldejulien.com/, le blog de Julien Kaibeck

 

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK