Faire son vinaigre de cidre avec des trognons de pommes

ISabelle Masson
2 images
ISabelle Masson - © Martin Godfroid

Rien de plus facile !

Un peu d'étymologie pour commencer : le mot vinaigre vient du mot français "vin aigre ".

Le principe est simple : le vinaigre est un produit issu d'une fermentation. Le sucre de l'ingrédient de base est "consommé" et digéré par une bactérie ou une levure. Il est d'abord transformé en alcool, et lorsque cet alcool fermente encore, il devient du vinaigre.
On peut fabriquer du vinaigre avec plusieurs fruits différents voire même avec des céréales ou, comme je vous le propose aujourd'hui, avec des pelures et des déchets de pommes.

Comment fabrique-t-on du vinaigre de pomme ?

1. On récupère des pelures et trognons de pommes bio ou sans traitements.
2. On les met dans un bocal en verre ou un récipient en terre propre et stérile (il n'est pas obligatoire, donc, d'avoir un vinaigrier)
3. On ajoutez de l'eau, si possible non chlorée, donc de l'eau de source par exemple, ainsi qu' une grosse cuillère de sucre ou de miel
4. On laisse mariner une nuit recouvert d'un torchon propre et non parfumé.
5. Le lendemain, on ajoute un petit verre de vinaigre de cidre de pommes bio et un morceau de "Mère " de vinaigre de cidre. Il est facile de s'en procurer : bien souvent, il y a une mère qui se forme dans les bouteilles de cidre bio.
6. On posez un verre sur le goulot pour maintenir les épluchures et la mère de vinaigre immergés dans le liquide.
7. On ne ferme pas le couvercle mais on le laisse juste posé sur le goulot et on recouvre le tout du torchon, et on entrepose le bocal à l'obscurité dan un local tiède.
8. Au bout de 3 à 4 semaines, on obtient un vinaigre consommable : il suffit alors de filtrer pour retirer les pommes. On n'oublie pas alors de remettre la mère dans le vinaigre puis de la laisser soit dans un vinaigrier soit dans une bouteille sombre avec un bouchon.

Qu'est-ce qu'on en fait ensuite ? Plein de choses !

En cuisine : on l'utilise évidemment pour assaisonner les salades ou dans certaines sauces, mais sachez qu'on peut aussi lui trouver des utilisations plus originales. Par exemple, on peut en mettre une cuillère dans du thé vert pour en rehausser le goût !
Bon à savoir, les nutriments qu'ils contient sont multiples et intéressants à plusieurs titres : l'acide acétique régule la digestion des amidons et aide à réguler et à baisser le taux de glucose après un repas, le potassium est bon pour l'émail des dents et contre la perte de cheveux, le calcium est bon pour la solidité des os et des dents, la pectine régule la tension artérielle et réduit le mauvais cholestérol, l'acide malique est un bon anti-viral , anti-bactérien et anti-fongique...


Dans la salle de bain : Julien vous a déjà expliqué que le vinaigre peut-être un super produit de soin cosmétique. On l'utilise notamment pour purifier la peau, rincer les cheveux, mais on peut aussi s'en gargariser après le brossage des dents.

Dans le reste de la maison : on en met dans l'eau pour rincer les sols, nettoyer les vitres et toutes les surfaces et mêmes les toilettes. On peut verser une casserole de vinaigre chaud dans la cuvette du wc et laisser poser une nuit sans tirer la chasse : détartrage efficace garanti ! On peut aussi utiliser le vinaigre chaud pour nettoyer des casseroles et des tuyauteries.

 

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK