Tout le Baz'Art de Thierry Smits suivi de son doc "En attendant Dieu"

Tout le Baz'Art de Thierry Smits suivi de son doc "En attendant Dieu"
2 images
Tout le Baz'Art de Thierry Smits suivi de son doc "En attendant Dieu" - © Tous droits réservés

Un Tout le Baz'Art consacré à la danse, avec une rencontre du chorégraphe Thierry Smits dont le dernier spectacle Anima Ardens fait beaucoup parler de lui. Et un Doc qui suit six jeunes Sénégalais, qui répètent à Dakar la pièce " En attendant Dieu". A voir sur la Trois le jeudi le jeudi 26 janvier à partir de 22h50. 1ère diffusion Sur ARTE le 22 janvier à 17h00.

Le chorégraphe Thierry Smits, dont la dernière création " Anima ardens ", cartonne à Bruxelles sur la scène de sa compagnie THOR à Saint-Josse, a donné rendez-vous à Hadja Lahbib dans le Limbourg, sa terre d'origine, à Genk, au charbonnage de Winterslag, devenu " C-mine ", centre culturel, campus et pépinière d'entreprise. Visite avec le maître des lieux, Eddie Guldolf et rencontre avec Annick Geenen, prof de photo à la Luca School toute proche, et ses élèves Joery Erna et Fatih Kaynak, qui ont travaillé sur la dernière création de Thierry. A Bruxelles, halte au Global Aroma, avec la performeuse Anne Thuot et le peintre réfugié de Mauritanie Saïdou Ly, pour l'accrochage d'une expo sauvage, pour finir à Saint-Josse, chez THOR, avec Antoine Pickels et les onze danseurs d'Anima Ardens en échauffement avant la représentation.

En attendant Dieu de Judith Langerome et François De Smet.

Khadim, Mariana, Malang, Aïcha, Moussa, Maimouna, six jeunes Sénégalais, trois filles, trois garçons répètent à Dakar la pièce " Xaar Yalla ", " En attendant Dieu ", co-écrite par le Belgo-Sénégalais Younouss Diallo et François De Smet, sous l'oeil de la caméra de Judith Langerome, qui va aussi les suivre dans leur vraie vie, leurs questionnements et leurs conflits, jusqu'aux premières représentations lors d'un festival à Abidjan en Côte d'Ivoire. La pièce avait été créée en Belgique avec succès en 2014, mise en scène par Younouss Diallo, qui rêvait de la monter au Sénégal avec des jeunes comédiens, mais il est mort inopinément. C'est le comédien rwandais Dorcy Rugamba, bien connu sur les scènes belges, qui a repris le flambeau. Le film suit son travail de direction des six jeunes acteurs et actrices, qui apparaît alors comme un miroir de leur propre destin : " En attendant Dieu " raconte l'éveil de six jeunes Africains qui s'interrogent et décident petit-à-petit de se prendre eux-mêmes en main.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK