Tout le Baz'Art de Philippe Samyn suivi de son doc "Chaumière"

Tout le Baz'Art de Philippe Samyn suivi de son doc "Chaumière"
2 images
Tout le Baz'Art de Philippe Samyn suivi de son doc "Chaumière" - © Tous droits réservés

Hadja Lahbib a rencontré Philippe Samyn, architecte de cet extraodinaire bâtiment bardé de vieux cadres, qui de sa lanterne intérieure éclaire le Conseil européen. Du côté du docu, vous verrez le premier film prometteur d'Emmanuel Marre qui s'est faufilé dans ces hôtels à bon marché qui bordent les autoroutes. A voir sur la Trois, le jeudi 06 avril à 22h50. Première diffusion sur ARTE Belgique le dimanche 26 mars à 17h35.

Le tout nouveau siège du Conseil européen rue de la Loi, à Bruxelles, bardé de ses châssis de chêne recyclés provenant des 27 membres de l'Union européenne et son immense lanterne intérieure, a définitivement consacré Philippe Samyn comme un architecte belge qui compte. Avec ses collaborateurs, il multiplie les prouesses, en Belgique et à l'étranger, toujours en quête de nouveaux défis. Dans son Tout le Baz'Art, Philippe Samyn se fait modeste : après une visite dans ses bureaux d'Uccle où il lui explique sa méthode de travail, il emmène Hadja Lahbib à Wanlin, à Argibat, une briqueterie de terre crue, avec son jeune patron Emmanuel Nonet ; puis sur les terrils dans la caserne flambant neuve des pompiers de Charleroi qu'il vient de construire, à la rencontre des gens du feu et de Stix71, un graffeur du cru, pour finir en musique à l'Académie de Monceau sur Sambre, où trente musiciens répètent une partition inédite du compositeur Pierre Bartholomée : un hymne en l'honneur des pompiers !

 

Le Doc de Tout le Baz'Art : " Chaumière " d'Emmanuel Marre"

Dans ce premier film très réussi, Emmanuel Marre s'est penché sur l'univers des hôtels ultra bon marchés, les Formule 1. En plantant sa caméra dans quelques-uns de ces hôtels-boîtes de bord d'autoroute, il a en filmé les résidents : travailleurs de commerce, chômeurs, sans-papiers, jeunes en goguette, couple clandestin, réfugiés en transit. Touche par touche, il dresse un portrait implacable de notre civilisation en crise, un portrait parfois drôle, toujours sensible et surtout poignant. De ce non-lieu en lisière de la société, Emmanuel Marre a fait une Chaumière qui en dit long sur les rapports entre les hommes en ce début de XXIe siècle.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK