Tout le Baz'Art de Mourade Zeguendi

Tout le Baz'Art de Mourade Zeguendi
Tout le Baz'Art de Mourade Zeguendi - © Tous droits réservés

Tantôt dikkenek et baron, tantôt glandeur et star du foot mégalo, Mourade Zeguendi a déjà tourné dans une vingtaine de films et de séries, sans oublier la scène de sa compagnie de théâtre. Hadja Lahbib est partie à la rencontre de cet acteur engagé au sourire rayonnant... , suivi du doc « Voir (sans les yeux) . Une plongée dans le monde perceptif des non et malvoyants ».

L’acteur bruxellois Mourade Zeguendi, révélé dans « Dikkenek » et confirmé dans « Les barons », enchaîne les rôles au cinéma, au théâtre et dans les séries des deux côtés de la frontière linguistique.

Dans son Tout le Baz’Art, il emmène Hadja Lahbib au Théâtre Océan Nord à Schaerbeek à la rencontre de son « maître » comme il dit, le comédien et metteur en scène Amid Chakir ; puis à Gand pour une séance de travail avec les scénaristes d’une future série dans laquelle il joue ; à Koekelberg, chez la photographe Lisa De Boeck ; dans les tunnels de la gare du Nord avec le styliste Toni Captain, avec Jean-Cédric Van der Belen, caméléon de la vente privée, dans un jardin sur les toits ; et à Haren pour partager un bière et un cornet de frites avec le président des forains de Bruxelles Patrick De Corte, le cinéaste Gaëtan Liekens et le comédien Mounir Aît Hamou.

 

Le doc de Tout le Baz’Art : Voir (sans les yeux) » de Marie Mandy

Les personnages de ce film, tous aveugles ou malvoyants nous apprennent que les images ne sont pas que visuelles.

Elles sont aussi sonores et tactiles. Elles sont un jeu infini entre l'imagination, la mémoire, la découverte. John, professeur d'université n'a aucune sensation de lumière depuis 20 ans ; Alain, psychologue est en train de perdre totalement la vue ; Sylvie est professeur et sculptrice et vit dans une quasi-cécité ; Aladji a perdu la vue enfant et bat des records de vitesse de course à pied ; la petite Sarina n'a aucun contact avec le monde visuel, et pourtant, tous voient, mais autrement ! Ils nous entraînent à la frontière du visuel, dans un voyage sensoriel et paradoxal puisqu'ils nous expliquent et nous font ressentir ce qu'ils ne voient pas !

 

Première diffusion sur ARTE le dimanche 26 mai à 17h35.  Rediffusion sur la Une le jeudi  30 mai à 23h25 et sur la Trois, uniquement le doc, le lundi 27 mai à 22h45.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK