Tout le Baz'Art de Jodie Devos suivi de son doc "Chômeur pas chien"

Tout le Baz'Art de Jodie Devos suivi de son doc "Chômeur pas chien"
2 images
Tout le Baz'Art de Jodie Devos suivi de son doc "Chômeur pas chien" - © Tous droits réservés

Hadja Lahbib a rencontré la soprano belge Jodie Devos et son accompagnateur Patrick Leterme, le restaurateur Eric Lekeu ou le styliste et costumier Fernand Luiz à l'Opéra de Liège et au cour d'une séance d'hypnose. L'émission est suivie du Doc de Tout le Baz'Art, "Chômeur, pas chien". A voir sur la Trois le jeudi 08 décembre à partir de 22h35. Diffusion sur ARTE le dimanche 27 novembre 17h00.

En mai 2014, Jodie Devos remporte le deuxième prix du prestigieux Concours Musical International Reine Elisabeth. Elle est également lauréate de plusieurs concours nationaux, comme le Concours Bell’Arte, le Fonds Thirionnet, Les Nouveaux Talents de l’Art lyrique et le Prix Jacques Dôme. Elle est actuellement membre de l’Académie de l’Opéra Comique de Paris. On a pu l’entendre notamment dans La Serva padrona, Die Entführung aus dem Serail, Albert Herring... Elle s’est également produite en récital ou en tant que soliste, tant en Belgique qu’en Allemagne, aux Pays-Bas, en Angleterre et en France. Elle vient d’interpréter successivement les rôles d'Ida puis d'Adèle dans La Chauve-Souris à l’Opéra Comique. Parmi ses projets, citons, entre autres, L’Enfant et les Sortilèges puis Geneviève de Brabant à l’Opéra de Montpellier. Elle se produira également en concert et en récital à Bruxelles, Venise, Gand et en tournée au Brésil. Pour les fêtes, on la verra à l'Opéra royal de Liège dans Orphée aux enfers d'Offenbach.

23h00 Le doc de tout le Baz'art : " Chômeur, pas chien ! " de Marie-Hélène Rabier et André Dartevelle

Jean-Luc livre à ses clients au cours d’interminables tournées par monts et par vaux, les pains qu’il fabrique la nuit. Le jeune boulanger écrasé par le travail compte dans sa clientèle de nombreux chômeurs qu’il prend le temps d’écouter et de conseiller. Il essaie de trouver les mots justes pour encourager les plus résignés ou calmer ceux qui au bord de la crise de nerf, le prennent à témoin de leur rage. Le film suit tantôt les démarches des chômeurs auprès de l’administration, leurs confrontations avec les fonctionnaires qui leur demander de justifier leur composition de famille quand ils sont accusés de fraude dans la déclaration de leur statut. À travers ces portraits et ces instantanés du quotidien, une interrogation sur le respect de la vie privée des chômeurs considérés à priori comme suspects et sur la possibilité pour cette catégorie de la population de se poser en tant qu'acteur social.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK