Tout le Baz'Art de Babetida Sadjo + le Doc "Beyond The Waves"

Tout le Baz'Art de Babetida Sadjo + le Doc "Beyond The Waves"
2 images
Tout le Baz'Art de Babetida Sadjo + le Doc "Beyond The Waves" - © Tous droits réservés

Hadja Lahbib consacre un Tout le Baz'Art à la comédienne Babetida Sadjo, poignante dans son monologue "Les murs murmurent", dont on découvre le parcours au théâtre comme au cinéma. Dans "Beyond The Waves", Alain de Halleux suit l’ex-comédien nippon Taro Yamameto qui a viré de cap et s’est lancé en politique. Elu sénateur, il bouscule ses collègues et une société japonaise en pleine mutation, sur la question du nucléaire et des conséquences désastreuses du tsunami et de l’explosion de la centrale de Fukushima.

Première diffusion sur ARTE le dimanche 21 octobre à 17h35.  Reddifusion sur la Une le jeudi 25 octobre à 23h40 et sur la Trois, uniquement le doc, le lundi 22 octobre à 22h30.

La comédienne d’origine guinéenne Babetida Sadjo s‘est déjà fait un nom sur les planches et sur les écrans : elle a reçu l’ Ensor du meilleur deuxième rôle féminin pour sa prestation dans " Wasteland " de Pieter Van Hees, et elle s’apprête à passer derrière la caméra pour un premier court métrage. Elle donne rendez-vous à Hadja Lahbib au théâtre du Boson à Ixelles, où elle a joué, avec le directeur Bruno Emsens, Hélène Theunissen, sa Ma-théâtre comme elle l’appelle, et Kadija Leclère, directrice de casting ; au resto éthiopien " Toukoul ", rencontre avec le congolais Momi M’Buze, auteur de nombreux livres de heroïc-fantasy, sauce africaine ; à la Maison des naissances, la sage-femme Titou Boseret évoque les deux grossesses de Babetida qu’elle a accompagnées ;  au théâtre de Poche, en pleine répétition, le comédien Itsik Elbaz revient sur leur engagement commun auprès des réfugiés dans l’association " deux euros cinquante " ;  et au Musée des Beaux-Arts la metteuse en scène autrichienne Jacqueline Kornmüller la confronte à un tableau de Jacques Jordaens pour sa performance " Ganymed goes Brussels ".

Le doc de Tout le Baz’Art : "Beyond The Waves" d'Alain de Halleux

Taro Yamamoto, acteur célèbre au Japon qui était à l'affiche notamment de Battle Royal, a renoncé à sa carrière pourtant couronnée de succès dans son pays, pour se lancer en politique et s’engager dans la lutte contre le lobby nucléaire. Question brûlante après la catastrophe de Fukushima.

A travers ce portrait, c’est aussi celui du Japon qui se dessine, un pays qui marche vers le nationalisme, la xénophobie et le réarmement. C’est un Japon subjectif, vu par un rebelle qui marche à contre-courant. On l’accompagne dans ses luttes et ses doutes.

Régulièrement la caméra prend de la distance et pause un regard ralenti sur une réalité sur le point de se dissoudre. Ce qui se raconte là, nous renvoie à notre propre réalité. Le Japon n’est finalement pas si loin et Taro, plus proche qu’on n’aurait pu l’attendre.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK