Typh Barrow : "Dans The Voice, il y a un moment où j’ai vraiment craqué… Un seul."

Typh Barrow reprendra bientôt sa place dans son célèbre fauteuil rouge à l’occasion de la dixième saison de The Voice. En attendant, celle qui sera aux côtés de BJ Scott, Black M et Christophe Willem sur le banc des coachs se confie sur son expérience dans l’émission phare de La Une !

Cette saison 10 sera ta troisième saison en tant que coach, tu ne pouvais pas refuser de participer à cette saison anniversaire de The Voice Belgique…

Non, c’est évident ! D’autant plus que l’édition précédente était tellement chouette que ça m’a encore plus envie de réitérer l’expérience…

Est-ce que tu te souviens de la première fois que tu as accepté ce rôle de coach ?

Oui, j’avais beaucoup d’appréhension. J’étais aux Francofolies de Spa. Je crois que c’était avant que je monte sur la grande scène et l’équipe de la RTBF est venue me trouver pour me proposer de participer à The Voice en tant que coach. Il faisait magnifique, on était en terrasse et ils m’ont exposé leur idée que j’ai trouvée complètement saugrenue de prime abord. Ma copine BJ était justement sur les Francos aussi. Je lui ai tout de suite demandé son avis parce qu’avant de donner un "oui" franc et massif à la RTBF, j’avais besoin d’avoir son avis parce que j’avais beaucoup d’appréhension, beaucoup de doutes et beaucoup de questions.

Quel blind t’a particulièrement marqué ?

Je pense que le blind qui m’a quand même vachement marqué, ça a été le blind de Jérémy Delaunoy lors de la dernière saison. Ça a été un moment qui nous a échappé tellement c’était chargé en émotions. Tout le monde était à fleur de peau. On avait tous absorbé la sensibilité du talent qu’était Jérémy. C’était une audition complètement chaotique, en fait, parce qu’il s’est arrêté de jouer. Il a voulu jouer d’autres trucs et nous, on était juste là en train de le laisser faire. On n’avait pas le truc en main. On était juste en train d’essayer de gérer nos émotions tellement on avait une boule à la gorge et les larmes aux yeux. C’est certainement l’audition qui m’a le plus touchée. Même si je pourrais en citer plein…

Quel moment t’a le plus ému dans les saisons auxquelles tu as participé ?

Il y a eu un moment où j’ai vraiment craqué. Un seul. C’était le duel entre Mattéo Terzi et Arthur lors de ma première saison. Les mecs étaient devenus tellement potes et ils s’étaient tellement tirés vers le haut, qu’au moment où il a fallu choisir, ça a été un déchirement. Et d’ailleurs, le duo a été tellement bon que Slimane a volé Arthur… Ça prouvait que le duo avait réussi sa prestation !

5 images
Typh Barrow et Mattéo Terzi, son finaliste de la saison 8 © Virginie Lefour

Sur le plateau de The Voice, tu brilles avec tes looks très travaillés. Quel look de Typh Barrow est iconique ?

Justement, j’ai réalisé un sondage sur Instagram aujourd’hui. Je suis en train de réfléchir à mes looks de la saison 10 et que j’ai envie de mettre en avant des talents belges. Je demande des idées de créateurs à mes abonnés ! Après la fin de la saison 9, j’ai fait un petit sondage sur les réseaux sociaux où je faisais une battle de mes différents looks et les gens, votaient au fur et à mesure des story, jusqu’à arriver à deux looks finaux qui étaient celui du live 1 et le look des blinds. Et c’est le costume bleu des blinds qui a gagné. C’était justement un créateur belge, Christian Wijnants. Donc, je dirais peut-être que, à mon avis, ça doit sans doute celui-là qui a le plus marqué les gens. Moi, ma préférence c’était sans doute le look des blinds de la saison 8. C’était ma première saison et je portais des bottes qui étaient tellement hautes que les gens pensaient que c’était un pantalon. Et donc, ça avait aussi fait un peu débat sur les réseaux sociaux, donc c’était marrant. J’espère que mes looks vont continuer à titiller les gens.

En Belgique, on a un puissant vivier d’artistes et de talents

Cette nouvelle saison sera spéciale. Qu’attends-tu de cette saison anniversaire ?

Je ne pars pas avec des attentes parce que je sais que l’attente crée la déception. Mais c’est sûr que le niveau était tellement élevé l’année passée donc la barre est placée assez haut. J’espère qu’on aura encore un niveau encore plus élevé cette année. En tout cas, je pense qu’en Belgique, on a un puissant vivier d’artistes et de talents. Et puis, en fait, je suis très curieuse aussi de découvrir mes deux nouveaux collègues…

 

5 images
Christophe Willem, BJ Scott, Black M et Typh Barrow, les coachs de la saison 10 de The Voice Belgique © Tous droits réservés

Justement, que penses-tu de Black M et Christophe Willem, tes deux nouveaux collègues ?

Je trouve que c’est super chouette parce que ce sont deux artistes qui ont des univers très différents, et aussi de l’univers de BJ Scott et du mien. Donc, ça va d’autant plus apporter de la diversité au sein de ce banc de coachs, ce qui est super parce que je pense que du coup, les talents auront d’autant plus de choix et de possibilités. Alors, en tant que personne, évidemment, ce sont des artistes que j’ai écoutés avant de connaître personnellement. J’ai déjà rencontré Black, et je m’entends super bien avec lui. Il est très fun et adorable. Et Christophe Willem ? Je ne l’ai pas encore rencontré, mais j’ai eu la chance de pouvoir le suivre lorsqu’il participait à la Nouvelle Star et il a l’air d’avoir une super personnalité aussi. Donc, il n’y a pas de raison pour que ce ne soit pas une très chouette saison !

 

Retrouvez bientôt Typh Barrow en compagnie de BJ Scott, Black M et Christophe Willem dans la saison 10 de The Voice Belgique !

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK


ITV Studios

© 2021 "The Voice Belgique" is an original format by Talpa Content B.V., under exclusive license by Talpa Distribution B.V.