The Voice Belgique : retour sur le parcours des finalistes

The Voice Belgique : retour sur le parcours des finalistes
9 images
The Voice Belgique : retour sur le parcours des finalistes - © Tous droits réservés

Charlotte, Guillaume, Nicholas et Mattéo sont les quatre Talents à s’être qualifié pour la grande finale de la saison 8 ! Et si on se remémorait leur brillant parcours au sein de l'émission ? C’est parti !

Charlotte Foret : la fille aux mille voix

Souvenez-vous, elle n’avait pas encore commencé à chanter que les coachs étaient déjà séduits par sa voix parlée lors des Blinds ! A la fin de sa reprise de Muse au piano, tous les fauteuils seront retournés mais c’est avec Matthew qu’elle choisira de continuer l’aventure (c’était pourtant mal parti pour le coach).

C’est ensuite face à la voix aérienne de Sophie qu’elle se retrouve aux Duels. Envoûtante sur une chanson de Portishead, Matthew décide de poursuivre l’aventure avec elle pour continuer d'explorer son univers lors des Lives.

Chaque mardi, ses prestations sont attendues et très appréciées du public qui la sauve à chaque fois. Il faut dire que la jeune chanteuse est de plus en plus impressionnante ! Tantôt sur du Queen, tantôt en français sur du Eddy de Pretto, ou encore sur du Lady Gaga pour une performance que l’on ne saurait oublier ! Mardi dernier, Charlotte s’est qualifiée sur une reprise a cappella de 'Calling You', après avoir ouvert le show avec M Pokora. A l'aise dans les graves comme dans les aigus, Charlotte hypnotise l’audience à chacune de ses prestations.

Guillaume Vermeire : un performeur vocal qui envoie

Expérimenté et doté d’une palette vocale impressionnante, Guillaume c’est le candidat solide de cette huitième saison, pour citer son coach Slimane. Venu tenter sa chance avec 'Wicked Game' de Chris Isaak à la guitare, il fera se retourner trois coachs. C’est Slimane qu’il choisira, rencontré il y a quelques années sur un autre casting.

Depuis, une belle complicité s’est installée entre le Talent et son coach qui n’hésitent pas à se frotter à tous les styles, en commençant lors Duels. Plutôt dans un registre blues-rock avec son groupe Kaptain Oats, Guillaume fera confiance à son coach en s’essayant à du Michael Jackson face à Mehdi. Un pas en dehors de sa zone de confort qui portera ses fruits.

Depuis les Lives, le Talent a toujours pu compter sur l’appui du public grâce à des performances mémorables comme sa reprise d’Elvis avec 'Always On My Mind', de BB King avec 'The thrill is gone', mais aussi en français avec 'Un homme heureux'. Pour se qualifier en finale, le Namurois a révélé son brin de folie et lâcher-prise sur 'Another Love' de Tom Odell. Sa technique vocale et sa précision portées par une grande voix sont ses forces.

Nicholas Brynin : le rappeur showman

Premier rappeur à aller jusqu’en finale, Nicholas est un peu l’outsider de la compétition. Imprévisible depuis le début, il nous emmène toujours là où on ne l’attend pas ! Souvenez-vous de ce coup de théâtre lors des Blinds. Alors que Typh se retourne pour sa reprise de 'Gravel Pit' et bloque Matthew par la même occasion, Nicholas choisira finalement de rejoindre l'équipe de Vitaa !

Et il pourra compter sur son soutien tout au long de l’aventure. Face à Claudiu lors des Duels sur une reprise incendiaire de 'Numb/Encore', sa singularité se démarquera. Vitaa choisira de continuer l’aventure avec son coup de cœur.

Depuis, la coach ne cesse de louer son ouverture d’esprit et sa créativité. Après un mashup de folie pour son premier Live, il frappe encore plus fort deux semaines plus tard avec une reprise totalement inattendue des Backstreet Boys. Pour la demi-finale, c’est avec un grand classique qu’il se qualifie, 'Jump' de Kris Kross. Chaque semaine, il démontre qu'il peut explorer de nombreux styles tout en restant fidèle à ses racines.

Mattéo Terzi : l’émotion à l’état brut

Chacune de ses apparitions provoque un déluge d’émotion ! Mattéo, c’est le Talent à fleur de peau, celui qui a su toucher sa coach Typh Barrow, et le public, en plein cœur dès les auditions à l’aveugle avec sa reprise de 'Let her go' à la guitare. Un Blind mémorable grâce à l’apparition de son fils, Pietro, qui lui volera la vedette plus d’une fois

Authentique, généreux, toujours dans l’élégance et la simplicité, il s’est démarqué lors des Duels face à Arthur (qui sera sauvé par Slimane), en reprenant 'I See Fire' d’Ed Sheeran. Un moment qui décrochera les larmes de Typh.

Pour son premier Live, le chanteur de rue a bousculé ses habitudes en chantant en français un titre de Saez. Un risque qui ne sera pas passé inaperçu. Il reviendra les semaines suivantes à son registre de prédilection et dans lequel on aime tant l’écouter : 'I Will Wait' de Mumford & Sons, 'Perfect' d’Ed Sheeran, ou encore 'Spirit Bird' de Xavier Rudd entouré de jeunes choristes. Une séquence touchante que l’on n’est pas près d’oublier.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK


Talpa Media

© 2019 "The Voice Belgique" is an original format by Talpa Content B.V., under exclusive license by Talpa Distribution B.V.