Matthew Irons : "Je suis impressionné par le niveau des talents cette année"

Matthieu Irons : "Je suis impressioné par le niveau des talents cette année"
4 images
Matthieu Irons : "Je suis impressioné par le niveau des talents cette année" - © Stéphane Laruelle

Dans quelques jours, Matthew Irons remettra son titre de coach gagnant en jeu pour la huitième saison de The Voice Belgique. Nous l'avons rencontré lors des Blinds pour connaître son ressenti sur l'aventure qui ne fait que commencer. A quoi faut-il s'attendre cette année ? Le leader de Puggy se livre...

Le compte à rebours a démarré avant le grand retour de The Voice Belgique sur votre écran, le mardi 8 janvier sur La Une !

Dans moins d’une semaine, de nouveaux Talents donneront de la voix sur le plateau pour tenter de faire partie de l’équipe de Typh Barrow, Vitaa, Slimane ou Matthew Irons.

Et quand il s'agit de faire les louanges du niveau de cette année, le coach gagnant ne se fait pas prier ! Nous l'avons rencontré alors que les enregistrements des Blind auditions touchaient à leur fin pour recueillir ses premières confidences sur les raisons de son retour, la nouvelle règle, les Talents... Une chose est certaine, préparez-vous à de grands moments musicaux cette saison !

Entretien avec Matthew Irons

Matthew, pourquoi avoir renouvelé l’expérience The Voice Belgique ?

"Par fairplay, ayant gagné l’année passée je voulais laisser une chance à Slimane et à Vitaa d’avoir leur revanche… (rires). Et aussi, je trouve qu’il y a une très chouette camaraderie et une très bonne atmosphère dans les coulisses. En dehors du fait qu’on se marre bien, il y a aussi un sentiment partagé par beaucoup dans l’équipe qu’on fait quelque chose qui pourrait potentiellement servir à de jeunes artistes. C’est le cadeau ultime."

Comment t’es-tu préparé à cette nouvelle saison ?

"Assez sereinement. Essentiellement, je pense déjà plutôt à des titres. Il y a déjà beaucoup de chansons que j’aimerais faire et un univers que j’aimerais explorer, j’aimerais ne pas refaire le même parcours que l’année passée. C’est vrai que beaucoup de mes buzz sont liés à ça aussi. Maintenant on verra si les titres que j’ai en tête passeront, sinon on fera autre chose. Et évidemment, comprenant la dynamique du truc, je suis un peu plus prêt dans ma tête par rapport à ce qu’il se passe."

Que penses-tu du niveau des Talents cette année ?

"Plus haut que l’année passée, déjà qu’il était très impressionnant. Là je crois qu’on a pris quelques points en plus. Quelque chose s’est passé dans le choix des chansons et des arrangements, on a eu des façons tellement différentes de travailler les choix et d’interpréter tellement de musiques différentes. Il y a aussi plus d’expérimentation de Talents, qui je pense, il y a un certain temps auraient évité de faire une émission comme The Voice. C’est très intéressant de voir qu’il y a un niveau professionnel sur beaucoup de Talents, et qu'ils proposent autant de choses. Ça va être un régal pour les mélomanes."

Une nouvelle règle a fait son apparition, le coach bloqué. Ça t’inspire quoi ?

"Je trouve ça cool. Bon... c’est hyper frustrant. En plus moi ça m’est déjà arrivé deux fois, mais ça fait partie du jeu. Ça crée une dynamique et ça nous donne aussi une opportunité d’avoir du contenu, ça force la main à ce qu’il se passe quelque chose. En tout cas, c’est une plus-value pour le téléspectateur."

Une règle qui s'est retournée contre toi… les autres coachs auraient-ils peur de toi ?

"Oui, évidemment j’ai gagné (rires)."

Est-ce que le fait d’avoir gagné l’année dernière ajoute une pression supplémentaire ?

"Il faut savoir faire la part des choses. À The Voice, il y a deux choses. Premièrement, il y a la partie jeu et on s’y prête mais ça reste un jeu. On se marre et gagner ou pas c’est cool, mais ce n’est pas la chose la plus importante. Par contre, on s’en sert pour s’amuser.

Mais ce qui est le plus important, c’est le rapport avec les Talents. L’obligation que l’on a par rapport à eux, la confiance qu’ils nous ont montrée, de pouvoir accomplir de belles choses et de se mettre à leur disposition pour qu’eux sortent de cette aventure gagnants. Gagnants dans le sens que ça leur sert d’expérience, qu’ils aient passé un bon moment."

Exclu : la chanson des coachs

En attendant de retrouver Matthew et ses camarades dans leur fauteuil rouge, écoutez dès maintenant la chanson des coachs qui inaugure cette huitième saison, une reprise explosive de Master Blaster (jammin') de Stevie Wonder.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK


Talpa Media

© 2019 "The Voice Belgique" is an original format by Talpa Content B.V., under exclusive license by Talpa Distribution B.V.