Eliot en route vers l'Eurovision : "The Voice m'a beaucoup aidé"

Eliot en route vers l'Eurovision : "The Voice m'a beaucoup aidé"
3 images
Eliot en route vers l'Eurovision : "The Voice m'a beaucoup aidé" - © Tous droits réservés

De The Voice Belgique à l'Eurovision, il n'y a qu'un pas. Après Roberto Bellarosa, Loïc Nottet et Blanche avant lui, Eliot est notre nouveau porte-drapeau pour la prochaine édition de l'Eurovision. Rencontre...

Repéré par le compositeur Pierre Dumoulin suite à sa participation à The Voice Belgique l’année dernière, Eliot se retrouvera bientôt à chanter devant plus de 200 millions de téléspectateurs à travers 40 pays !

Du haut de ses 18 ans, Eliot Vassamillet représentera les couleurs de la Belgique à Tel Aviv lors de la 64e édition du Concours Eurovision de la chanson. Le 14 mai prochain, il tentera de se qualifier pour la finale avec 'Wake Up', son morceau dévoilé le 27 février dernier.

Pour le jeune homme qui avait envoyé sa vidéo à The Voice "sur un coup de tête", c’est un rêve qu’il n’osait formuler qui se réalise ! "J’ai vraiment envoyé ma vidéo pour The Voice en me disant 'je l’envoie et je vais voir ce qu’il se passe après'. Donc non, je ne m’attendais pas du tout être là maintenant. C’était un rêve, mais je n’y pensais pas car je ne m’imaginais pas pouvoir être là. C’est une énorme opportunité."

"Dare to dream" (oser rêver), le nouveau slogan de l’Eurovision ne pouvait tomber mieux !

Une chanson dans l'air du temps

Son titre 'Wake-up', aux accents électro-pop, résonne comme un appel à la jeunesse à lutter ensemble pour l’avenir de la planète. Et automatiquement, un lien avec l'actualité et la mobilisation des jeunes pour le climat s'est créé, bien que ce ne soit que le fruit du hasard. Reste que la thématique dans l'air du temps pourrait jouer en faveur du Belge.

Autre atout non négligeable, c’est en collaboration avec un habitué de la grande compétition de chant que cette chanson a été écrite, Pierre Dumoulin, auteur de 'City Lights'. La chanson avait propulsé Blanche à la quatrième place en 2017. Une place qu’a également occupée Loïc Nottet il y a quatre ans avec 'Rythme Inside'. La barre est haute !

"Ça me rajoute une pression mais ça m’encourage aussi à faire aussi bien qu’eux voire peut-être même mieux si je peux." nous confie Eliot, qui partage comme point commun avec ses prédécesseurs francophones le fait d’être issu de The Voice. Une première expérience qui se révélera utile lorsqu’il se retrouvera face à des millions de téléspectateurs en direct. Ou déjà maintenant, face au tourbillon médiatique qui s’est abattu sur cet étudiant en dernière année de secondaire.

"The Voice a été un bon exercice"

"The Voice était ma première scène, du coup ça m’a beaucoup aidé au niveau de savoir gérer son stress, parler devant les caméras, parler aux gens… ça aide beaucoup d’un point de vue personnel mais aussi public. C’est un bon exercice." explique-t-il, lui qui continue de regarder l’émission et sa huitième saison à retrouver sur La Une chaque mardi. "Je pense que le niveau est assez haut cette année-ci, dit-il de la nouvelle fournée de Talents. Ils ont tous quelque chose de particulier, ils se distinguent les uns des autres. C’est vraiment beau."

Peut-être que l’un d’eux connaîtra le même destin extraordinaire ?

Tous derrière Eliot !

A Tel Aviv, Eliot pourra compter sur le soutien d’une connaissance de The Voice, la pétillante Maureen Louys ! Cette année, elle s’envole pour la ville côtière israélienne avec son camarade Jean-Louis Lahaye pour commenter les demi-finales et la finale ces 14, 16 et 18 mai prochains.

Une chose est sûre, l’animatrice croit au potentiel de notre candidat belge et de son titre 'Wake Up' : "Je trouve qu’il est top… on va gagner ! (Rires) Évidemment qu’on aimerait gagner, on vise d’office la finale. Je trouve que c’est une chanson qui reste bien en tête, le côté électro pop un peu noir marche vraiment bien… Je crois qu’on a des chances, non ?"

C’est ce qu’on verra le 14 mai sur La Une.



Talpa Media

© 2020 "The Voice Belgique" is an original format by Talpa Content B.V., under exclusive license by Talpa Distribution B.V.