Cuisiner la tête à l’envers, vous avez déjà essayé ?

On voyait double hier soir dans Stress en cuisine, avec un duel culinaire de haute volée entre Johann et Stéphane, frères jumeaux originaires de Liège. Habillés à l’identique de la tête aux pieds, les frangins se sont affrontés sur un plat bien gourmet proposé par le chef Florian : du filet d’agneau en sauce, sur son lit d’avocat et de quinoa. Vous avez dit high-level ? Imaginez en plus devoir préparer ça avec la recette à l’envers !

Sur le premier buzz rouge de la partie, Stéphane enclenche la broyeuse de recette chez son frangin Johan. Ce dernier se retrouve alors avec une nouvelle recette… inversée. De quoi filer de sérieux torticolis à la lecture ! Heureusement pour l’apprenti cuistot, cela ne l’a pas trop perturbé. Peut-être parce qu’il a l’habitude de se mettre la tête à l’envers comme l’a suggéré Béné ? " Bah oui, à Liège on aime bien faire ça, surtout dans le carré ! " Voilà qui a le mérite d’être clair.

Dans Stress en cuisine, mieux vaut ne pas trop se réjouir du malheur de son adversaire. L’arroseur fini souvent pas être arrosé et Stéphane a pu vite s’en rendre compte, lui qui s’est à son tour retrouvé avec la recette à l’envers après un switch de cuisine avec son frère ! Un changement perturbant pour les deux participants… " J’ai l’impression que tu lisais plus vite la recette quand elle était à l’envers qu’à l’endroit ", fait d’ailleurs remarquer Florian à Johan. " Recette à l’envers, casquette à l’envers, j’espère qu’on ne va pas se retrouver avec une assiette à l’envers… ".

Les jumeaux lui donneront tort, en proposant au terme des 45 minutes les plus belles assiettes qu’on ait vues à ce jour dans Stress en cuisine, parole de chef !

Newsletter Tipik

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Tipik à venir.

OK