Un peu d'ordre et de méthode, s'il vous plaît !

Un peu d'ordre et de méthode, s'il vous plaît !
3 images
Un peu d'ordre et de méthode, s'il vous plaît ! - © Tous droits réservés

La chroniqueuse ès livre poche qu’est Marie Vancutsem aimerait-elle l’ordre ? C’est de rangement et de méthode dont il s’agit à travers les deux romans du jour.

L’OUBLI, de Philippe FOREST, en poche chez Folio.

"Un matin, un mot m’a manqué. C’est ainsi que tout a commencé. Un mot. Mais lequel, je ne sais pas." Telles sont les premières phrases de L’Oubli, une étrange aventure que de se réveiller en se rendant compte que l’on a égaré un mot dans son sommeil. Une perte qui vire à la torture, alors, que faire ?

Pour tenter de retrouver l’égaré et afin de chasser de son esprit ce qui est devenu une véritable obsession, une sorte de démangeaison permanente, le narrateur consulte évidemment le dictionnaire ! Mais hélas, pas de trace du mot oublié à l’horizon. Alors, l’aide du psychanalyste ? Hélas, le narrateur est comme sœur Anne ! Cette errance à la recherche du mot oublié pourrait-elle mener jusqu’à la folie ?

L’Oubli est une fable touchante, avec laquelle Philippe Forest nous rappelle, comme l’a écrit un poète, que la nuit recèle en son sein le plaisir et l’oubli, qui sont les deux seuls secrets du bonheur.

TRAITÉ DES GESTES, de Charles DANTZIG, aux éditions Le Livre de Poche

Voici une nouvelle édition, complétée d’une postface et d’un chapitre inédits du Traité des gestes de Charles Dantzig. L’auteur aime ordonner le désordre… et parfois désordonner l’ordre !

Dans Traité des gestes, l’auteur ordonnance de façon sublime et avec méthode une masse d’informations : de quelle mystérieuse façon un poignet cassé sur la hanche, geste des aristocrates du XVIIIe siècle, a-t-il ressurgi chez un rocker de 1960 ? Le geste de la main d’un bébé qui s’ouvre comme une étoile de mer ne serait-il pas un souvenir des âges immémoriaux où nous étions algues ou poissons ? Y a-t-il des gestes d’hommes, des gestes de femmes ? Des gestes nationaux, des gestes universels ? Gestes de la sexualité, de la politique, des comédiens, gestes imités de nos morts aimés…

Les gestes peuvent être une forme de création. Plus encore qu’un langage du sens, un rapport unique au temps. Que disent ces gestes que tout le monde fait et que personne ne semble vraiment regarder ?

De la lecture de ce Traité des gestes, on ressort amusé, charmé et surtout, plus malin !

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK