Laurent Seksik, le touche-à-tout

Laurent Seksik, le touche-à-tout
2 images
Laurent Seksik, le touche-à-tout - © Tous droits réservés

Il est médecin, spécialisé en radiologie, il est aussi écrivain, ce que souhaitait son père ! Mais Laurent Seksik ne pourrait se contenter de deux casquettes, c’est un homme qui virevolte comme s’il vivait plusieurs existences, simultanément, un véritable touche-à-tout !

Alors qu’il était en faculté de médecine, Laurent Seksik savait qu’un jour, il serait édité. Au début des années 1970, Le Clézio le poussera à proposer ses premiers écrits aux éditions Gallimard… Qui les refuseront ! Et puis, à l’extrême fin du XXe siècle, le médecin reprendra la plume. Depuis, il ne s’est plus arrêté.

Le roman est son genre préféré, il lui donne l’impression – c’est même une certitude – que son art de l’écriture s’y déploie plus vigoureusement. Laurent Seksik adore mettre en lumière des grands hommes du XXe siècle. Ainsi, sa trilogie consacrée à Stefan Zweig l’a propulsé parmi les meilleurs spécialistes de l’auteur autrichien décédé tragiquement en 1942. Albert Einstein est également au centre de plusieurs de ses écrits, tout cela faisant de l’écrivain l’un des maîtres de l’exofiction française.

Auteur à succès, traduit dans plus d’une quinzaine de langues, vendu à des centaines de milliers d’exemplaires, Laurent Seksik ne pourrait se contenter de ces titres déjà parfaitement glorieux ! Il a aussi versé dans le journalisme et la critique littéraire, donnant même depuis cette année des cours de Creative Wrinting.

Autre genre à son actif, le médecin-écrivain – ou serait-ce l’écrivain-médecin ? – est aussi dramaturge ! Il adapte avec une facilité déconcertante certains de ses romans pour la scène théâtrale tout en créant des pièces originales telle Modi, traitant de la relation passionnée entre Jeanne Hébuterne et Modigliani, l’une des autres centres d’intérêt de Laurent Seksik.

Justement, évoquant les passions que l’auteur aime partager avec le public, il y a Charlie Chaplin. Il est le coauteur avec un autre Laurent – Delahousse – du documentaire-fiction Charlie Chaplin, la légende du siècle. C’est d’ailleurs pour son travail de scénariste, B.D. cette fois, que Laurent Seksik est l’invité de Sous couverture, pour la sortie de Chaplin en Amérique, avec les dessins de David François.

« UNE BIOGRAPHIE NON AUTORISÉE »…

Autorisée ou pas, cette forme de biographie tombe à point nommé car voici 130 ans, le 16 avril 1889, que naissait un certain Charles Spencer Chaplin.

Sorti aux éditions Rue de Sèvres, Chaplin en Amérique est le premier tome d’une trilogie. Il évoque les débuts de celui qui deviendra rapidement Charlie Chaplin. En octobre 1912, sur un bateau qui les emmènent vers le nouveau monde, Charles et son ami Stanley rêvent de leurs futures carrières. Charles en est convaincu : il sera une star dont tout le monde parlera.

Dans cette B.D. Laurent Seksik a choisi de traiter les évènements marquants de l’arrivée de Chaplin aux Etats-Unis, il y dépeint la confiance en soi qu’a le futur Charlot, une confiance qui nourrit son ambition, sa soif de reconnaissance et son ardeur au travail. Dans ses films, Chaplin donne l’impression d’un petit homme virevoltant et c’est bien ce que rend le dessin de David François, un sentiment de tourbillon permanent qui soutient avec brio le propos du scénariste. Le récit illustré est évidemment en couleurs, mais il est parsemé de flash-back opportunément traités en noir et blanc cette fois, le tout dans un dessin vivant et puissant.

Ce premier tome de Chaplin en Amérique décrit la construction de la personnalité d’une future vedette, un bel hommage à ce monstre sacré que fut Charlie Chaplin… Vivement les deux prochains tomes !

Sous couverture avec Laurent Seksik, à découvrir le jeudi 21 novembre 2019 sur La Trois, à 23h15 et à revoir sur Auvio.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK