Entre aventures intergalactiques et problèmes sociaux

ENTRE AVENTURES INTERGALACTIQUES ET PROBLÈMES SOCIAUX
3 images
ENTRE AVENTURES INTERGALACTIQUES ET PROBLÈMES SOCIAUX - © Tous droits réservés

Thierry Bellefroid se lance dans l’interprétation scientifique du cinéma et les problèmes sociaux sud-coréens !

L’art et la science dans ALIEN, de Jean-Sébastien STEYER, Christopher ROBINSON, Roland LEHOUCQ et Frédéric LANDRAGIN, aux éditions La ville brûle

Quatre scientifiques et quatre chapitres pour un livre passionnant, extraordinaire de précision et de justesse, qui prouve que lorsqu’on applique la science à un film aussi réussi qu’Alien, il y a peut-être des questions qui ne trouvent pas de réponse, mais il y en a beaucoup plus qui en trouvent. Quatre regards décapants pour des questions diverses. Le premier chapitre est une plongée dans la biologie, tentant de répondre, par exemple, à la question de classer la créature dans l’arbre phylogénétique des espèces, sur base d’une analyse fouillée de sa morphologie et de ses diverses caractéristiques. Le dernier chapitre est consacré à Hans Ruedi Giger, le concepteur de la créature, véritable matrice de la série. Et entre les deux, l’ouvrage évoque la création des univers, les planètes, les voyages interstellaires, le sommeil cryogénique, la colonisation interplanétaire et un tas d’autres questions scientifiques des plus intéressantes.

Intraitable, de Choi KYU-SOK, aux éditions Rue de l’échiquier

Ce manhwa, nom donné à la B.D. coréenne, est le premier tome d’une série de six où Choi Kyu-sok transpose de façon politiquement correcte l’aventure de l’implantation ratée du groupe français Carrefour en Corée du Sud au début des années 2000 et de ses retombées humaines. Or donc, le patron du puissant groupe français demande aux cadres de sa branche sud-coréenne de harceler moralement et de manipuler les employés afin de les pousser à la démission et ainsi pouvoir dégraisser son personnel sans devoir payer ! L’un de ces cadres, Lee Sooin, ancien de l’armée, est incapable de répondre aux injonctions. Ne supportant pas l’injustice, il va tenter de trouver des solutions, notamment, en se syndiquant et c’est là toute l’histoire du syndicalisme sud-coréen, pays hyperindustrialisé, hyperperformant et où le travail se veut une valeur absolue, qui est abordé. Dans sa croisade, Lee Sooin va être aidé par un étrange justicier et combattant syndical, Gu Go-shin, dirigeant une petite agence-conseil de défense des travailleurs. Intraitable, un livre étonnant car clairement à caractère social.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK