"Bambi", avant le film, un livre !

Que celui qui ne se souvient pas d’avoir pleuré lorsque la maman de Bambi se fait tuer, sorte immédiatement de cet article et prenne rendez-vous chez un psychologue, voire un psychiatre ! À moins que ce ne soit chez un cardiologue ? Il ne doit pas avoir de cœur !

Le long-métrage d’animation Bambi est sorti des studios Disney en 1942, pourtant, sa conception avait débutée en 1935, juste après celle de Blanche-Neige et les sept nains, à l’écran dès 1937. Entretemps, d’autres chefs-d’œuvre du genre paraîtront : Pinocchio et Fantasia en 1940, Dumbo en 1941. Parmi les grandes réussites du Bambi de Walt Disney, il y a la parcimonie des dialogues : à peine 800 mots, laissant toute leur place à la beauté et aux sentiments !

 

Bambi, un film qui, à l’origine, est un livre… "Eine Lebensgeschichte aus dem Walde", Bambi, l’histoire d’une vie dans les bois, œuvre de Félix Salten, publiée à Berlin en 1923. Les pages racontent l’histoire d’un faon – ou serait-ce un chevrillard ? - du nom de Bambi, d’après l’italien bambino, bébé ou enfant. 

En compagnie de sa maman, il découvre les saisons ainsi que les bois, au sein desquels il se fait quelques amis… Un jour, s’étant aventurés dans une prairie, la maman de Bambi va se faire tuer par les chasseurs. Le jeune animal va alors devoir apprendre à survivre, parfois avec l’aide de son papa… Il va aussi découvrir l’amour…

Siegmund Saltzamn, alias Felix Salten, est né à Pest, en Autriche-Hongrie, le 6 septembre 1869. Il est d’origine hongroise et de confession juive. Rapidement, la famille s’installe à Vienne. Sans aucun diplôme, Felix commence à écrire dès 1889 dans la revue littéraire "An der schönen Donau", Le Beau Danube bleu. Le jeune homme se liera avec nombre de représentants de la Jeune Vienne, un groupe qui stimulera l’émergence du modernisme littéraire en prônant une évolution du naturalisme vers l’esthétisme ; parmi ses membres, un certain Stefan Zweig…

Le régime d’Hitler ne voit pas Bambi d’un bon œil, les sbires du nazisme y décèlent un lourd sous-entendu au sort réservé aux Juifs ! Ils n’ont pas tort…

Ecrivain, poète, dramaturge, scénariste, librettiste, journaliste, Salten sera quelqu’un de très demandé au cours des années qui précédent la Première Guerre mondiale. Il rencontrera nombre de personnalités, dont Sigmund Freud et voyagera beaucoup, malgré des dettes colossales ! C’est durant une découverte des Alpes qu’il imaginera l’histoire de Bambi.

Traduit en anglais dès 1928, l’ouvrage est édité en français l’année suivante, par la librairie Stock, Delamain et Boutelleau, dans sa "Collection Maïa", destinée aux enfants. Bambi aurait dû couler des jours heureux, passer en douceur de génération en génération... mais l’ouvrage va rencontrer quelques soucis. Le régime d’Hitler ne voit pas Bambi d’un bon œil, les sbires du nazisme y décèlent un lourd sous-entendu au sort réservé aux Juifs ! Ils n’ont pas tort… En 1936, le livre est interdit, la grande majorité des exemplaires du livre est condamnée à la destruction par le feu !

13 images
© Tous droits réservés

Évidemment, ces années noires seront inquiétantes pour l’auteur et journaliste qu’est Salten, il faut dire qu’il a accumulé nombre de sources de vindicte. Dès 1910, dans un essai intitulé "Das österreichische antlitz", Le Visage autrichien, il a largement éraflé la figure de Karl Lueger, le maire antisémite de Vienne…

Au début des années 1920, sous couvert de critiques théâtrales, il a publié les éloges de personnalités telles Karl Marx et Léon Trotsky… En 1925 est sorti Hommes nouveaux sur une terre ancienne, son récit de voyage en Palestine. Puis, il écrira encore un nouvel article virulent au sujet de Lueger, décédé depuis 1910 !

1938, l’Anschluss, l'annexion de l'Autriche par l'Allemagne. La notoriété et les origines juives de Salten en font une personnalité à risques…

En février 1939, il décide de s'installer à Zurich où il rencontrera l’un de ses plus fervents admirateurs, Thomas Mann. Il y écrira la suite de Bambi, éditée à Neuchâtel l’année même de son installation en Suisse : "Bambis Kinder : Eine Familie im Walde", Les Enfants de Bambi, une famille dans la forêt, dont Delachaux & Niestlé feront paraître la traduction française en 1946. L’histoire raconte la naissance et les aventures de Geno et Gurri, rejetons de Bambi et Faline…

Si l’on décèle dans Bambi, la vision claire de Salten sur l’intolérance de son époque, le roman n’en est pas moins – et même d’abord – un livre traitant de la transition de l’enfance à l’âge adulte. C'est aussi un livre sur l’amour et un hymne à la nature.

L’un des représentants de Delachaux et Niestlé dira que "Salten comprend admirablement les animaux et exprime avec une singulière vérité leurs sentiments en empruntant leur langage. Ses livres, uniques en leur genre, se sont acquis une notoriété mondiale par la fidélité à la nature et la justesse de l’observation."

Avec Le Chien de Florence (1923), Hops le lièvre (1929), Le Monde des bêtes (1930), Florian, le cheval de l’Empereur (1933), Perri l’écureuil (1938), Renni, chien de guerre (1941), Tambo et ses amis (1944) et Djibi, le petit chat (1945), l’auteur a rendu un vibrant hommage au monde animal.

13 images
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés

À l’instar de Bambi, certains livrent des messages subliminaux. Ainsi, Bêtes captives, paru en 1941, conte la vie d’animaux dans un zoo où une souris joue le rôle d’agent de liaison. Son dernier chapitre, Un chœur dans la nuit, prouve que Salten était parfaitement au courant de ce que vivaient les Juifs à l’époque, ce qui conduira à une réédition de l’ouvrage en 1944.

Félix Salten est décédé à Zurich, le 8 octobre 1945, il a été inhumé à l’Israelitische Friedhof Unterer Friesenberg, le cimetière juif, tombe 2487… Quelques hectares à l’ouest de la ville, non loin de la forêt d’où viennent peut-être des faons et des cerfs pour honorer celui qui les a tant aimés…

13 images
L'Israelitische Friedhof Unterer Friesenberg © Tous droits réservés
Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK