La tragédie qui a inspiré la série phénomène de Richard Gere

MotherFatherSon
2 images
MotherFatherSon - © Laurence Cendrowicz

Ils étaient beaux, ils étaient riches et ils sont tombés de haut. On vous raconte les facéties du clan Murdoch, la famille très dysfonctionnelle qui a inspiré la série MotherFatherSon à binge-watcher gratuitement et en exclusivité, pendant 3 mois dans le Séries Corner sur Auvio.

Richard Gere, première et dernière expérience à la télévision

MotherFatherSon a surtout fait les gros titres grâce à sa tête d’affiche, Richard Gere, de retour à la télévision après 30 ans d’absence (on vous conseille de chercher “Richard Gere Kojak” dans votre moteur de recherche…). Et il va falloir en profiter ! Pas très séduit par l’expérience intense d’un tournage de série, l’acteur promet de se faire rare…

Inspiré de faits réels…

Mais MotherFatherSon, ce n’est pas seulement le retour de Richard Gere sur le petit écran. C’est une série puissante avec des acteurs de hautes voltiges qui incarnent une histoire digne des plus grandes tragédies antiques. Ici, les hautes tours vitrées ont remplacé le marbre des palais grecs, mais les enjeux sont toujours aussi violents, sidérants et fascinants. On s’aime et on se trahit, parce qu’on ne peut trahir que les gens qu’on aime. On se déchire et on se pardonne, mais toujours trop tard… 

Et comme la réalité n’est jamais loin de la fiction, la ressemblance avec la vraie vie n’a pas échappé à plusieurs observateurs qui ont tout de suite pointé les similitudes avec la famille Murdoch.

Rois des fake news

Les Murdoch c’est un clan réuni autour d’un patriarche : Rupert Murdoch. Géant des médias, cet homme d’affaires aux dents acérées aime travailler en famille, jusqu’au népotisme à peine dissimulé… 

Son fils cadet, James, à la réputation d’être aussi intelligent que rebelle et la rumeur raconte qu’il sera l’héritier de Rupert - on vous laisse imaginer les relations avec Lachlan, l’ainé de la famille. James est administrateur délégué de plusieurs de leurs (nombreuses) sociétés, dont News Corporation, propriétaire de The Times, The Sun et News of the world, un tabloïd anglais disparu après le scandale du piratage téléphonique de membre de la famille royale et, surtout, celui d’une adolescente de 13 ans disparue et que l’on retrouvera assassinée quelques jours plus tard. La négligence de James et son manque de réactivité face aux actes du journal n’ont trompé personne sur sa responsabilité dans les agissements du magazine. 

Et c’est sans doute ce manque de scrupule et d’éthique qui avait séduit son père, Rupert, pour en faire son digne successeur.

Une petite souris chez les Murdoch

MotherFatherSon vous donnera l’impression de pénétrer la réalité de ces familles hors normes et c’est en grande partie grâce à la complicité entre les trois acteurs : Billy Howle en fils cassé par un père, Richard Gere, manipulateur et Helen McCrory en mère coupable qui se débat… Mais au-delà de la saga familiale, MotherFatherSon c’est aussi un tableau au vitriol de notre société. Tom Rob Smith – l’auteur de The Assassination of Gianni Versace et London Spy – réussit à tirer un portrait juste et instructif des ressorts du populisme et des dangers qui guettent notre monde.

Comment regarder ?

MotherFatherSon est une série en 8 épisodes de 60 minutes, à binge-watcher dés à présent, pendant 3 mois en V.O. sous-titrée, dans le Séries Corner sur Auvio.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK