"Butterfly" : une mini-série britannique bouleversante sur le combat d'une enfant transgenre

Butterfly est un drame familial sensible et sincère qui raconte l'histoire fictive d'une enfant de 11 ans appelée "Max", née dans un corps de garçon mais qui s'identifie comme fille et veut vivre sa vie comme "Maxine". Une mini-série humaine et émouvante à découvrir en version originale sous-titrée dans le Séries Corner sur Auvio !

Dès son plus jeune âge, Max (Callum Booth-Ford) s’est identifiée comme fille, mais elle a tenté d’étouffer ces sentiments pour obtenir l’approbation de son père, Stephen (Emmett J. Scanlan). Lorsque les sentiments de Max deviennent de plus en plus angoissants, Stephen saisit l'occasion de revenir vivre à la maison familiale, dans l'espoir d'encourager des "liens masculins".

La transition sociale de Max à Maxine est d'abord contrecarrée en raison de la division claire de l'opinion entre Vicky (Anna Frielet Stephen. Le père s'accroche encore à l'idée que c'est toujours une "phase" passagère. Il ne veut pas sauter le pas et provoquer un trop grand bouleversement émotionnel pour sa famille. Pour la mère, il s’agit d'abord de s’assurer que la santé mentale de Maxine reste intacte à tout prix.

Butterfly embrasse l’histoire d’une famille de trois générations et expose les besoins vraiment extraordinaires de chaque membre. Au fil de trois épisodes, on découvre comment ils évoluent ou s'effondrent au fur et à mesure que les défis se présentent à eux.

Une histoire d'amour avant tout

Le créateur de la série, Tony Marchant, était particulièrement intéressé par les questions d'identité et de genre. Mais pour lui, Butterfly va plus loin que son sujet d'origine et peut toucher tous les parents :

Il s’agit de l’incroyable complexité de comprendre et de reconnaître les besoins de votre enfant. Et cela peut être malgré vos propres instincts. En fin de compte, la série est sur la façon d'être un bon parent. Tout le monde peut s’y retrouver. Ce n’est pas juste un problème marginal parce qu’il s’agit d’un enfant transgenre.

Un long travail de préparation a d'ailleurs précédé l'écriture la série. Tony Marchant a rencontré de nombreuses personnes transgenres et leurs familles grâce à une association nommée "Mermaids". Il souhaitait comprendre au mieux les thématiques de Butterfly pour raconter l'histoire de Maxine de la façon la plus juste possible. Un pari plus que réussi !

Les trois épisodes de cette mini-série britannique très émouvante sont à retrouver en version originale sous-titrée dans le Séries Corner sur Auvio.

2 images
Butterfly © Tous droits réservés
Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK