"Mia et le Lion Blanc": Comment se passe un tournage avec un animal sauvage ?

Découvrez Mia et le Lion Blanc, un film français réalisé par Gilles de Maistre et sorti en 2018 qui relate l’amitié entre une enfant et Charlie, un lionceau blanc, dans une ferme d’élevage de félins en Afrique du Sud. Mais comment se passe un tournage si atypique ?
 
Si Mia et le Lion Blanc est une fiction, l’intrigue est inspirée de faits réels, puisque l’idée du film est venue à Gilles de Maistre alors qu’il réalisait un documentaire télévisé sur l’amitié singulière entre des enfants et des animaux sauvages à travers le monde. En Afrique du Sud, il rencontre un garçon qui vivait entouré de lions dans une ferme appartenant à ses parents.
Cependant, le gamin ignorait que ses parents élevaient les félins pour les revendre et en faire des trophées de chasse. Gilles de Maistre est alors choqué que cette famille mente à son fils et se demande ce qu’il passera le jour où il découvrira la vérité. L’histoire du film est né de cette interrogation.

Une amitié sans trucage

La production a casté plus de 300 enfants en Afrique du Sud avant de trouver Daniah De Villiers qui incarne Mia. En effet, la première fois qu’elle s’est retrouvée en présence d’un bébé lion, elle ne s’est pas servie de ses mains, comme tout le monde le fait, mais de sa tête. Kevin Richardson, zoologiste sud-Africain et spécialiste des lions pour la production était emballé. Daniah avait 11 ans à l’époque, et a côtoyé quotidiennement Thor, le lion, durant la période du tournage qui s’est étalé sur trois ans. Au fur et à mesure, Thor n’était plus un bébé mais une bête de 250 kilos, mais ils sont restés amis et leur histoire d’amour est véritablement retranscrite à l’écran. Une fois le tournage terminé, Daniah a dû quitter le lion et reprendre une vie normale, même si elle revient voir Thor régulièrement.
2 images
Mia et le lion blanc © ATHENA FILMS

Comment appréhender un lion comme acteur ?

Dès le début, l’équipe a considéré le lion comme un acteur et non comme un animal à dresser, afin qu’il puisse s’habituer aux caméras et aux micros. Ainsi, le tournage s’est déroulé normalement jusqu’à ce que le lion ait un an et demi. Là, l’équipe s’est repliée dans des cages car les lions traversent vers 2 ans une période qui peut s’apparenter à l’adolescence. Du coup, le zoologiste Kevin Richardson se substituait au réalisateur pour pouvoir filmer au plus près le lion lors de scènes potentiellement dangereuses. Enfin, il y a eu des jours sans tournage car le lion ne voulait pas. L’équipe abandonnait pour le laisser tranquille et recommençait le lendemain.
 
Découvrez Mia et le Lion Blanc avec entre autres Mélanie Laurent en replay sur Auvio jusqu'au 6 janvier 2021 !
 
Ce programme est également disponible en version multilingue et sous-titrée.
Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK